azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

1pliké140 – 1pliktoi bien lyrics

Loading...

[paroles de “1pliktoi bien”]

[couplet 1]
si tu veux larsa, mets+toi à g’noux, y a d’la moula et d’la beuh au menu (poh)
tu sais pourquoi on est venu, on est gentil (poh), on t’a fumé à mains nues (poh, poh)
nan, j’suis pas dans les “i love you” (brr), j’suis dans des plavons avec mes you+v’ (brr)
j’aime voir les schmitts brûler dans la kangoo (brr), pour v’+esqui les caméras, on met la cagoule
devant l’opj, j’réponds pas aux questions, 9+2+1+4+0 sur le pochton (wouh)
j’ai sorti un truc et j’lui ai foutu les j’tons, salope, il faut que tu lèches tout (salope)
j’avoue, la vie est cruelle, [?] ça vient d’où ? faut qu’tu lâches tout (poh)
non, on pourra jamais lâcher nos couilles, mais on peut t’chouara si t’as trop de chaînes au cou (han)
y a du bon doré comme les ch’veux de son goku, j’veux des billets, j’m’en bats les couilles de son gros cul (ouh)
j’viens tout baiser, j’m’en bats les couilles de la concu’, j’aime quand l’pe+ra me rapporte des gues+shla en plus (wouh)
et si on rentre en embrouille (poh), on t’encule ta mère si on te croise dans le bus (salope)
faut que j’m’occupe de ma lebara (salope), j’calcule pas ces putes, igo, j’pense qu’à ma puce (han)
j’viens kicker l’instru’, j’ai pas de frein (han), comme d’habitude, j’la fais sans refrain
même si tu brasses des thunes, gros, tu meurs à la fin (han)
t’es trop con, j’vais pas t’faire un dessin (han)
il veut t’rotte+ca et toi, tu mords à l’hameçon, même en descente, toujours du sh+t dans le caleçon
pourquoi faire la mala ? gros, c’est qu’une location, j’ai la haine quand j’reçois une convocation (brr, brr, brr)

[pont]
impliqué dans les bails bre+som (wouh), mauvaises fréquentations, j’fais ça pour l’argent (wouh)
ne crois pas qu’c’est ma passion, j’ai rempli mes poches, donc j’ai rempli ma mission
j’veux un gamos garé juste devant ma maison (brr), après la guerre, y aura pas d’réconciliation (brr)
on n’est pas sous sable, on peut t’enculer à six, j’peux pas devenir chelou à cause d’une racli (wouh)
[couplet 2]
et ces rappeurs, ils font les racailles (poh) mais dans leurs sons, ces salauds, ils disent de la caille (poh)
t’es un chaud seulement quand tu prends une ‘teille de sky, j’suis un vrai négro, alors j’peux pas faire de zga
y a les condés à pattes, alors faut qu’tu bombardes, j’ai la main dans l’sac et y a personne qui m’regarde
tu t’fais planter même si tu fais du krav+maga (poh), passe au quartier, gros, y a toujours du bon taga
passe au quartier, gros, y a toujours du bon taga, on peut t’racketter si on n’aime pas trop ta gueule
tu t’es fait contrôler, igo, t’as baissé ta garde (poh), sous le rrain+té, c’est l’odeur d’la frappe qui t’accueille
et c’est bien beau d’avoir un gun, mais faut les couilles qui vont avec
c’est l’heure de manger, j’veux des liasses dans mon assiette, j’crois bien qu’j’ai grandi dans le mauvais tieks
après l’agression, tu te remémores la scène (mmh), on allume les condés à la chaîne (mmh)
même si c’est pas le 14, la lame pénètre ton corps (poh), pourquoi bomber le torse ? (poh)
croco, dinero, sors le matos (brr), j’ai l’sourire quand le ient+cli y vient prendre sa cons’ (brr)
j’tape une gestu’ en survêt’ lacoste, pour te dépouiller, on t’attend devant l’tacos (brr)