azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

3010 – sans titre / bête de chaleur lyrics

Loading...

partie 1 : sans t-tre

[couplet 1]
ouais négro j’travaille dans un aéroport
j’suis un taré, gros porc
me barre avec des li-sses, une ‘t-sse qui adhère au corps
ça tourne en rond mais c’est seulement quand c’est carré qu’on sort
ils croient qu’je joue mais j’les mets bien, grand, j’suis une sacrée console
j’suis dans la merde, ils viennent me parler d’confort
quand j’hésitais, je m’faisais guider par ces cons, fort
au-dessus d’ta tête, tes idées sont des condors
si j’dois te noyer, j’vais p’t-être me désister sur fond sonore
rien à battre négro, rien à battre négro
black ou white, c’est la même chose quand j’te capte
j’nique ton ethnie même si c’est la même que oim, négro
ce concept de merde, mon mental lui en veut grave
une plante qui bouffe, j’suis pas un mimosa
les jeunes valent plus que tous ces putains d’mythomanes
le genre de folies faites aux kilogrammes
mort de rire quand j’pense à montrer tout c’qu’ils filent aux crânes
bande d’enfoirés

[couplet 2]
tant d’oseille à 4, on est dans l’appart djeah
ah nan nan poto, ton grand n’a pas d’sh-t
et j’vis comme un artiste
j’ferai qu’célébrer comme mon négro ksa par piste
ouais mon pote, déjà dans d’l’anarchiste
j’ai mon poste, belek à ta tactique
même mon khaled n’a pas ton niveau d’factice
peu importe l’avis, je suis actif, je pratique
chaque fois des pare-balles, ils mentent tous
artis-n-l même si nous y’a pas d’gîte
il m’faut du noir sur du noir et à chaque vitre
devant toi je suis moi quand je parle vite
ray charles marche avec ma zeb au calcife
f-ck les condés, les négros qui gâchent ritz
dans mon délire, les vrais m’appellent 3.10, négro

partie 2 : bête de chaleur

[couplet unique]
quand j’pense à c’qui m’arrive : (j’ai une) bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : (j’ai une) bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : bête de chaleur
j’suis dans l’appart, man, j’roule un niax, man
sans tabac, j’écris, j’suis flex
m’encanaille, chaque cousin p-ssera, peut ravader l’18ème
demande à k a, double k a, y, j’amène c’feeling, mec
dimanche : cascade, 20, placard
dans la batte d’ces philli-chiennes
on voit rien gros, comprends l’argot
un grand bateau, faut qu’j’achète
pourquoi c’est bizarre quand je l’dis, moi ?
on veut toute une vie m’voir sans lacet
comme un trop, j’entre dans tes projets
touche pas nos gens ou t’accèdes
du paradis à l’enfer, on ne t’a pas dit : l’argent sert
3.4., 10, agent, sergent, commissaire
ne snitch pas, pet-t frère, ah ouais
être meilleur c’est bien c’qu’ils ont omis d’faire
t’es cerné, feu, rêve à ce-pla au mis-per
j’y arrive, ça envoie une bête de chaleur
bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : bête de chaleur
quand j’pense à c’qui m’arrive : bête de chaleur