azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

convok – bestial lyrics

Loading...

[couplet 1]
c’est b-st–l, très spécial, j’nique le reste
c’est que des ânes, ils sont fiers parce qu’ils ken ce qu’ils appellent des chattes
moi j’aime les b-sses, ouais c’est ça
donc p-ssez-moi le micro et ce sera sans doute très très sale
avec moi le rap devient une science presque exact
les mc’s stressent déjà, ils croient qu’ils tuent parce qu’ils achètent des sapes
après, j’les blabla, enterrer le rap s’il est mort
depuis l’temps, moi j’ai trop de puissance
et ça fait : j’fume avec eux chaque fois que mes potos fument
ça suffit à trafiquer ma voix, j’ai pas besoin d’auto-tune
après quelques p’tits petchs, j’ai la voix d’t-pain
j’supporte personne, j’veux même pas savoir qui m’aime
c’est pour les têtes qui se lèvent et les mecs qui trainent
dans bx, de madou jusqu’au cimetière d’ixelles
pour les gars qui portent jusqu’à avoir 17 biceps
et pour les rageux qui voudraient quitter ce pays d’merde
ok t’inquiètes, si c’est l’cas je sais qui je baise
j’ai vu la cité de la peur et je sais que red is dead
j’connais les problèmes, j’ai qu’un truc à dire : évite-les
rentre pas dans une bande de skinheads qui aiment hitler
putain c’est qui c’mec? t’aimes ? c’est qu’le c.o. sait y faire
si tu t’sens deux fois plus con, c’est qu’le c.o. réitère
pars en guerre, mais je le fais pas avec un treillis beige
dans mon écurie, on sait tous reconnaitre un mec qui pèse

[refrain]x2
et si ça t’aide, c’est avec plaisir mec
c’est convok, xxx et b-lel
tu t’crois belle mais t’es très vilaine
et le rap belge, c’est le même système

[couplet 2]
c’est le genre de beat qui m’guérit
si tu m’cherches, c’est que je suis dans un p’tit chill terrible
je ne veux pas faire ma vie comme une victime paisible
tu peux m’appeler convok ou meek meek chérie
dring dring, c’est qui ? mon beat transforme un mc en fille hystérique
moi j’tire vite, j’hésite pas
shit, cuir véritable, j’aiguise mes rimes non périssables
ceux qui le méritent savent, ce qui compte c’est l’atterrissage
j’suis -ssocié au rap comme xxx et erika
petit conseil, si tu sais pas écrire, n’écris pas
décrypte ça, j’aime pas les lèches xxx et les p’tites t-ss’
moi contre deux fois ton équipe, ce serait équitable
oh et merde mec on sait qui taffe
rare sont les rappeurs que j’ai vu qui ne sont pas déchiquetables
ouais tout le monde le sait, j’aime être efficace
si j’étais un putain d’rockeur, j’c-sserais mes guitares
et j’ai en rien à foutre des dédicaces
j’suis comme un chat moi, quand il s’fait chier, il s’-sse
mon rap est comme moi, tant que tu sais crier, il tape
pogo dans l’public quand j’fusille, c’est inévitable
pourquoi chercher plus loin mec ?
ta meuf s’est barré parce que tu ne prenais plus soin d’elle
tu vas boire en ville en pensant que tu seras moins dég
tu ressembles à un pigeon qu’on a shooté en plein ciel
on est 27 sur un morceau d’pain sec
qui peut encore se vanter de connaitre un homme intègre ?
qui prétend rester sage en attendant sa princesse ?
qui veut feinter ? j’ai pris l’habitude d’en sortir impec’
ouais, ouais, ouais, t’as la haine, j’ai la même
tous rappent mais ne rêvent que de la chienne et d’la baise
je ne ferais plus de cadeaux, merde la guerre c’est la guerre
parce qu’on a tous une vie mais plus personne n’aime la sienne
moi, mon trip ça fait :

[outro]
quand je rote devant le mic’ comme tarek dans une cuisine
laissez-moi tranquille, me clasher serait du suicide
c’est très spécial, c’est b-st–l, très spécial
quand je rote devant le mic’ comme tarek dans une cuisine
laissez-moi tranquille, me clasher serait du suicide
c’est très spécial, c’est b-st–l, très spécial