azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

eden dillinger – r.kelly lyrics

Loading...

[intro]
maman, c’est la dèche mais j’te l’dis franchement
ton fils, c’est le nouveau frenchmen

[couplet 1]
appelle-moi “rap de blanc”, “rap de iencli”, “copie d’nekfeu” ou je n’sais pas quelle connerie
mais rappelle-toi que j’arrive bientôt, si on fait un featuring, tu me sers d’intro
j’aurais toujours les crocs et l’aileron dans le dos, j’observe leurs concerts pourris, ça envoie des textos dans la fosse, ya
oui, y’a des sous dans l’rap, mamie, t’inquiète pas, j’suis une mise à jour, on m’appelle “dany cinquième dan”
j’écoute “paris la nuit”, j’écoute “bruxelles vie”, je kicke donc rien à foutre que les pucelles kiffent
car c’est le rk1 pas r. kelly, à l’heure qu’il est, j’veux “esskeet-t” dans l’escalade
est-ce que là enfin je n’aurai plus d’ennemis ? han
qui est le faux qui est le vrai ? han
chaque jour, je me lève pour m’élever mais si je te lève ça sera pour t’élever
ya, je dis ya
foule en sueur donc tout le monde applaudit, ya
grandis mec, j’suis à deux centimètres de faire deux mètres
ils sont pas -ssez grands pour que j’sois leur pet-t, ya

[couplet 2]
génération k!llcam, kim k. dis-moi qui va canner qui ?
hein qui m’ken ?
j’me sens comme anakin, ken, kaneki
moi, j’n’ai jamais joué les gangsters
protégé par personne, ni père, ni grand frère
avoir un grand cœur entraîne la rancœur
donc j’ai grandi une main de velours dans un gant d’fer
j’élimine les wacks et toutes mes chimères, ya
edendillinger@gmail, ya
défoncer des prods, c’est tout c’que j’sais faire
eux sont à cheval entre le zouk et le rap c’est des sh-m-l-s, ya
poto, être un des leurs, c’est un cauchemar
leur apparence, c’est un cache merde
parle que d’kush mauve, moi
ma matière grise, c’est du cachemire
donc j’ai l’écriture corrosive, je n’rappe que des best-sellers
jamais ne décélère, maman regarde par la fenêtre du hlm
bientôt baissera la vitre du slr comme un hustler

[couplet 3]
la naissance d’un nouveau scorsese en sportwear
un aileron entre les dorsaux
la concu’ dort seule clippée par marc dorcel
j’les ensorcelé et j’m’en sors seul
je rappe mieux que les gars d’ta tess
donc arrête de parler de iencli
le son tourne dans la caisse et leur sœur tourne dans les parkings
j’n’ai vu qu’des gars en h-ss si jamais tu me parles de bandit
tu pourrais traiter leur mère avec le calme de gandhi, ya
mes études de lettres me permettent de
trouver d’nouvelles façons de traiter leur pute de mère, c’est merveilleux
ma skinny b-tch est en pleine forme, ya
eden augmente la chaleur de tes airpods
pourtant, je viens apporter vent frais dans le brainstorm
et si j’les shoot dur, c’est car ils ont l’air soft
tu veux eden dans ta ville, apporte le cash
car il faut que je respire et m’échappe de ma cage
je suis bien meilleur qu’eux et tous vos rappeurs le savent
quand on bosse ensemble sur un track, ils me font un rapport de stage