azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

géabé – bienvenue lyrics

Loading...

[couplet 1]
bienvenue dans c’monde tout joli, où les gens comptents -ssis
leur suprématie, où les imbéciles dirigent des pays
où le poids d’la vie, souvent, t’brises les ligaments
où l’on fabrique plus de missiles, que de médicaments
tu fumeras évidemment, ta première tise à 15 ans
commencera la tise 2 ans plus tard comme la plupart des gens
goûteras à la vie, ses milles délices et ses vices alléchants
rencontrera l’homme espèce étrange si petit et si grand

[refrain]
bienvenue, bienvenue
bienvenue petite sœur, bienvenue petit frère, bienvenue
bienvenue, bienvenue
bienvenue petit frère, bienvenue petite sœur, bienvenue

[couplet 2]
bienvenu au royaume de l’absurde, tu kifferas peut-être
mais c’est loin d’être sûr, il aurait peut-être fallu qu’tes parents se masturbent
c’était pas d’l’égoïsme, détrompes toi c’est les hormones
et puis connaître le plaisir de t’serrer dans leurs bras
t’apprendras pas à suivre le chemin d’un tas d’salopards avant toi
souvent les tuer à des comportements abjects et lamentables
sois le bienvenu, tristesse et peine seront
au menu, j’te souhaite de goûter à l’amour sur c’t’avenue

[refrain]
bienvenue, bienvenue
bienvenue petite sœur, bienvenue petit frère, bienvenue
bienvenue, bienvenue
bienvenue petit frère, bienvenue petite sœur, bienvenue

[couplet 3]
bienvenue dans c’monde voué à l’échec
obsolète et destiné à une fin prochaine
où la majorité des gens n’ont rien dans l’-ssiette
tandis qu’les autres se goinfrent comme des phacochères
bienvenue dans c’monde de merde où des mômes meurent avant leur premières dents
certain auront le bonheur d’être encore vivant à 20 ans
où des immondes ordures trouvent ça excitant de tuer l’temps
en torturant des gens, ici on aime le goût du sang

[refrain]
bienvenue, bienvenue
bienvenue petite sœur, bienvenue petit frère, bienvenue
bienvenue, bienvenue
bienvenue petit frère, bienvenue petite sœur, bienvenue

[couplet 4]
bienvenue à toi mon petit loup
t’en fait pas y’aura quand même, quelques barres de rire à s’taper
quelques jolis sourires à regarder, quelques sublimes mélodies
tu trouveras la poésie enfouie sous les saloperies
découvrira que ce monde est superbe mais qu’on l’a pas compris
qu’on a fait n’importe quoi et qu’nos erreurs ne nous ont rien appris
s’il te plaît, sois pas plus bête que c’n’est nécessaire
si tu peux, sois moins con qu’tes prédécesseurs

[refrain]
bienvenue, bienvenue
bienvenue petite sœur, bienvenue petit frère, bienvenue
bienvenue, bienvenue
bienvenue petit frère, bienvenue petite sœur, bienvenue