azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

thot hamadryas – lutte cérébrale lyrics

Loading...

[couplet 1]
si j’m’accroche aux gens si difficile à cerner
c’est que j’privilégie le doute à la cert-tude
si j’m’approche autant d’ici, facile de berner
ceux qui croient être au dessus de moi en alt-tude
ouais là j’t-tube sous sky, c’est mon att-tude
j’aime pas les pt-ts tubes sur sky, c’est ton habitude
mais c’est pas la mienne, la vie ce contourne mongol
non, n’est pas la haine, vas y gomme tout, gomme, gomme
salement kiffez ça, faut qu’ça rentre dans des têtes et des bm
ça demande qui fait ça quand j’éventre et pénètre le bpm
seulement j’irais pas au chantier pour plomber les bbm
non ne m’suivez pas, pas même chaussé avec des tn
on peux éviter les dégâts si dans l’équipe y a des démineurs
on peux élever les débats si de mes lignes sortais des mines d’or
il parait que ta sniffé la meca et devant toi c’étais des mineurs
on pourrais mécra la quette-pla pour un salaire dans la demi-heure

[refrain]
pas la peine de débloquer, bloquer, quand tu nous écoute
pas de le pen, on est ok, ok, qu’ils aillent tous se faire foutre
pas la peine de m’poker, porque ? car lorsqu’on vois facebook
j’ai bien envie d’tracer ma route, ouais, ouais, j’ai envie d’tracer ma route

[couplet 2]
l’esprit libre semble s’évader, impossible de l’entendre
l’équilibre manque et s’est vidé, imbécile à comprendre
a peine si il est contraint, à plaindre si il est content
appelle, on signe un contrat, à plein avec le ble-dia
les thunes, ici on n’veux pas les répartir. dis y frère, on se comprend
j’ai qu’une mission, c’est de repartir d’ici, fière, sans encombrants
lacune, disons, ne saura sortir hors des yeufs de la commode
aucune prison ne pourra tenir l’esprit dont la chaire s’accommode
j’la vend chère la commode, c’est mon temps, c’est pas commode
j’m’avance vers les colonnes de mon temple, donc pas d’aumône
mais qu’est ce qu’il est con l’homme, très loin d’être un économe
il reste encore des collons, que des cons dès qu’on nomme
la marine de sale biatch, de sale pute, de sale pouffi-sse
là, ma rime te lâche des phases de ma lutte et quoi que tu f-sse
tu pourra jamais l’arrêter, déter sans chnouf dans la narine
j’baise bien l’armé de terre, autant qu’ces oufs de la marine

[refrain]
pas la peine de débloquer, bloquer, quand tu nous écoute
pas de le pen, on est ok, ok, qu’ils aillent tous se faire foutre
pas la peine de m’poker, porque ? car lorsqu’on vois facebook
j’ai bien envie d’tracer ma route, ouais, ouais, j’ai envie d’tracer ma route

(juillet 2014)