azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

vii – leningrad lyrics

Loading...

[couplet 1]
l’oligarchie il faut que vous le sachiez
c’est les monarchies, les intégristes du marché
tout se détraque, le fracas des grands entrepreneurs
car c’est l’irak sous les apparats de l’empereur
néo-conservateurs les banquiers se régalent
hold-up légal de thatcher à reagan
débat démocratique ? non, les puissants décident
comme dans la controverse de valladolid
a l’époque le consensus de washington
et le choc prophétisé par huntington
la folie, le fruit de la tyrannie
comme le sentier lumineux en amazonie
l’ignominie, le pas pesant des soldats
j’avoue j’ai vécu comme pablo neruda
naître coupable, habitant de gomorrhe
impardonnable sur la terre de nos remords
licenciements m-ssifs, bénéfices records
seul impératif : remplir les coffres-forts
on s’endort, les conspi’ complotent avec le pen
tout va péter mon pote alors sois ponctuel

[refrain]
capitalisme sauvage, tiers-monde actuel
sans partage, tout s’écroule comme les tours jumelles
entends-tu les c-ssandre et les francs-tireurs ?
pas de corps dans les cendres de lehman brothers
guerre et pognon vont de pair dans leurs think tanks
des lance-pierres mais israël a deux mille tanks
ça me réchauffe le cœur quand leurs berlines crament
même si saint-petersbourg n’est plus leningrad

[couplet 2]
entends le talon des bottes se b-n-liser
les despotes sur le perron de l’élysée
les conseils des lèches-culs n’ont rien d’amical
car les bhl ne crèvent pas sur les barricades
les violences qu’ils commettent cl-ssées sans suite
leurs bénéfs malhonnêtes cachés en suisse
le manifeste de 1848
les trois huit ou la stratégie du p38
tension palpable, pauvre comme job
on se fout pas mal de la mort de steve jobs
on veut du job sans l’amiante et les brimades
mais le parlement ici nous traite comme des primates
nos efforts paieront macron emmanuel
valls manuel fait tache comme valeur actuelle
kasparov, stratégie d’un gambit
bernard madoff et la pyramide de ponzi
rien ne m’étonne de grozny à gaza
connais-tu von braun, le n-z- de la nasa ?
se faire sauter pour le nasdaq, fanatique
et les matraques de leurs flics me rendent patraque

[refrain]
capitalisme sauvage, tiers-monde actuel
sans partage tout s’écroule comme les tours jumelles
entends-tu les c-ssandre et les francs-tireurs ?
pas de corps dans les cendres de lehman brothers
guerre et pognon vont de paire dans leurs think tanks
des lances pierres mais israël a deux milles tanks
ça me réchauffe le cœur quand leurs berlines crâment
même si saint-petersbourg n’est plus leningrad