azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

19 reseaux – ramenez-les tous lyrics

Loading...

[couplet 1 : mhd]
j’compte pas finir au quartier
j’prends mon benef et j’cale-dé
le but c’était de faire du papier
j’ferme plus l’œil, j’ai des frères enfermés
ils veulent pas nous servir, donc on se sert
le glock dans la main, faut que j’m’en serve
parle moi de biff pas de blehni
barre ta gueule, j’peux pas te blairer
prends pas conscience de leurs vieux clips
les armes qu’ils possèdent sont louées
l’alcool t’a noyé
t’as du mal à payer le loyer
la daronne s’est dit que t’as changé
elle s’demande, la prison ou la morgue
qui va te soulever
j’cherche des plavos même au lever du soleil
l’appât du gain me fait perdre le sommeil
comme la 3.13 je ne cesse de tourner
j’suis dans un cauchemar, il faut que je me réveille
tout ça pour le sourire de la madre
j’arrêterai tout ça, quand son compte sera blindé
pour l’instant ça bosse en indé’

[pont : mhd]
ouais, ramène les tous, ramène les, ramène les, ramène les tous
ah [xxx], cité rouge

[refrain]
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
tu l’as mis en cloque tu vas pousser la poussette
c’est pour mes gars au shtar qui font que pousser et tousser
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
regarde bien nos têtes, zooloo on s’est fait tout seul
on vise le sommet, pourtant on s’b-tte au sous-sol

[couplet 2 : tino]
vos grains de vie on s’en tape
on est tous p-ssés devant la souricière escorté par des gendarmes
l’oseille n’a pas d’odeur mais pour des story d’argent sale
fréquemment ça sent le drame
j’ai mon cœur qui s’emballe
j’ai la tête dans l’esp-ce, une vie de cheval pur sang
on est deux en équilibre sur une roue motrice
ça tue le temps
j’ai besoin d’un million pour me racheter une conduite
on a de la moula, elles ont la mouille qui sent l’huître
oui j’ai des gavas qui menottés prennent la fuite
oui y’a des gavas prêts à payer pour un feat
ma gueule c’est pas des lol
j’roulais mes pétards au fond de la cl-sse
les pieds sur la ble-ta, j’poussais des cris de macaques
j’avais pas de couette au dépôt
mais j’étais dans de beaux draps
quand tu t’arrachais les cheveux
ça arrachait des sacs
j’ai un canon scié dans la gorge
dans mon dos ces pet-ts bâtards c-ssent du sucre d’orge
j’suis pété, j’arrive plus à lire l’heure sur l’horloge
force à ceux qui p-sse le nouvel an dans leur cage
hein, du jack et du borro
pendant que tu bronzes mes gars dérobent ton roro
c’est pour qui c’est pour jo c’est pour solo
on fait pas des heureux
nique sa mère on fait des euros
popopo
sur le rain-té il y a que des libéros
c-sse une diss si t’es libérable
toi p’t-t con tu parle de deal d’hero’
eh gros arrête la tise, bois de l’eau minérale
ce soir, j’ai 12 ans d’âge
bulle dans le jacuzzi et dans ma coupe de champagne
elle de beaux yeux verts
comme mon sh-t je l’emballe
j’te braque au flingue à billes
fils de pute tu gambades

[refrain]
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
tu l’as mis en cloque tu vas pousser la poussette
c’est pour mes gars au shtar qui font que pousser et tousser
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
regarde bien nos têtes, zooloo on s’est fait tout seul
on vise le sommet, pourtant on s’b-tte au sous-sol

[couplet 3 : koys]
gros, on a boycotté sur le rain-té mon négro mais ça n’a pas payé
je n’ai même pas eu le temps de m’amuser que les mcs se sont tous éparpillés
tous mes négros sont faya
mais quand même sur le côté en train de veiller
tel un haka
j’les fais fuir, j’étais pas au courant qu’j’les effrayais
envie de les crosser, de les crosser
après quelques verres ils sont invincibles
tous mes plans sont irréversibles
j’vais baiser ta mère
j’espère qu’elle a pas le sida
bref
on les baise on les baise
j’veux de la fraiche
demande à junki ou appé
joko dira j’sors le fusil de cave, si jamais t’as ton tar-pé (hein)
on déboule dans l’appart à 2h du matin
tous les seins sont à l’air
et toi tu dois te tenir, on s’pète ‘t à l’heure
pas besoin de joncter, tu nous donnes ton salaire
le rush il est pur, du rhum de martinique
c’est pour tous mes putains de maka
j’pars en ch-sse donne moi le ak
d’mande à zorro ont fait pas d’autres mimiques
on f-ck les porcs
guette la-ui-c est suspect
t’es pas dans le game négro pourquoi t’insistes
bref
j’ché-cra sur ta sista
elle sucait kasuské
cette pét-sse a su se taire
yoko, yoko
les gavas c’est comme ça qu’ils m’appellent
si tu touches à la miff, je t’allume, nique ta mère
et je la ferais tranquille ma peine

[refrain]
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
tu l’as mis en cloque tu vas pousser la poussette
c’est pour mes gars au shtar qui font que pousser et tousser
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
ramenez les tous, ramenez les, ramenez les tous
regarde bien nos têtes, zooloo on s’est fait tout seul
on vise le sommet, pourtant on s’b-tte au sous-sol