azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

1pliké140 – freestyle hors série #2 lyrics

Loading...

[intro]
wouh, wouh
poh, poh

[couplet 1]
il m’faut une montagne de kichta, pas une montagne de coke comme tony montana (poh)
si j’pète le million, j’finis à punta cana (poh), t’as fait l’canard donc cette pute, elle t’a carna (poh)
9+2+1+4+0, tu m’reconnais, sur l’terrain, j’dis aux ients+cli d’aller s’abonner (brr)
si t’es pas prêt pour la guerre, bâtard (brr), j’te conseille d’abandonner (brr)
y a un mec à faire donc j’enfile le bandana, y a plus d’bédo, t’inquiète, j’te rappelle quand y en a
j’m’éloigne des putes, j’me rapproche d’la marijuana (poh), j’me rapproche d’la marijuana (poh)
faut v’+esqui les keufs, faut v’+esqui le corona et même quand c’est chaud, faut porter ces cojones
et pour régler une embrouille, des négros cagoulés devant ton adresse
des mmes+gra d’pilon dans la saisie (han), igo, comment veux+tu qu’j’sois honnête (han) ?
on revient pas le lendemain (poh), on t’encule ta race même si tu fais deux mètres (poh)
j’aime voir les billets dans ma pocket (brr)
attiré par l’argent haram pourtant (brr), j’suis conscient qu’tous les jours, la mort me guette (brr)
tous les jours (brr), la mort me guette (brr)
j’crois en dieu, j’peux pas t’ôter la vie, dans la street, on survit
j’fume, j’oublie tous mes souvenirs (han), j’reste à l’affût, j’aperçois les condés venir (han)
si t’as fauté, on va t’punir (poh), j’t’aimais bien, guette comment t’es devenu (poh)
t’as donné des blases, tu traînes plus avec nous (mmh), après ça, la vie continue (mmh)
j’aime quand les billets s’entassent dans mon lit, gros, j’m’en bats les couilles de son tinié (salope)
t’es tombé love, t’as fini ruiné (salope), me promène avec l’opinel (poh)
j’attends le premier qui vient chiffonner (poh), j’lève un doigt à l’opj qui vient m’auditionner (han)
des mmes+gra d’pilon dans la saisie (han), igo, comment veux+tu qu’j’sois honnête (han) ?
on revient pas le lendemain (poh), on t’encule ta race même si tu fais deux mètres (wouh)
j’croise la que+ba sur le chemin (wouh), si j’me fais ser+cour, jamais j’m’arrête
j’ai d’la moula, ton te+shi, il colle
non, j’suis pas v’nu pour chanter, l’instrumentale, j’l’ai attrapée par le col (poh)
j’l’ai attrapée par le col (poh)

[couplet 2]
le rap, ça vient d’la ue+r (la ue+r) alors tu veux qu’j’te parle de quoi (han) ?
ça vient d’où si t’es un mec d’ailleurs (poh) ? pour les loss+bo, on t’dit, tu veux quoi (poh) ?
et si t’as pas mis les gants sur le plan, j’espère que t’as un bon avocat (brr)
toi, t’es un chaud quand tu parles dans en vocal (brr), y a du doré emballé dans le local (brr)
y a trop d’tiaga, j’ai pas l’temps d’les cala, toi, quand y a guenda, tu fais semblant qu’t’es pas là
on fonce dans l’tas, on s’en fout d’avoir des balafres, la [?] qui tourne au quartier, ouais, c’est b+n+l
comme d’hab’, on piétine le premier qui parle mal (poh)
j’trouve ça pas mal (poh)
y a rien a faire au quartier donc on carna (poh), si on descend chez eux (poh), on fait un carnage (poh)
on démarre ton scoot’, on enlève les carénage, opinel sorti en moins d’deux secondes, ils font la macarena
les bacqueux m’ont suivi carrément, j’suis à l’affût juste avant d’rentrer chez moi (han)
j’représente [50 bricks ?] précisément
regarde derrière toi quand tu ches+mar (poh), j’ai tordu l’instru comme le neiman
j’cours après les thunes mais maman en a marre (brr)
l’argent tombe pas du ciel pourtant, faut qu’j’ramasse (brr)
j’aime quand les ients+cli sont hmar (brr)
même pas besoin de les rabattre : ils sont attirés par l’odeur du kamas
bâtard, tu veux faire la guerre, on commence (wouh)
et c’est jamais fini : à tout moment, gros, l’instru’ elle recommence (poh)

[outro]
pas besoin d’hausser le ton, gros (han)
opinel sorti en moins d’deux secondes (han), ils s’mettent à danser le tango (brr)
j’ai pas encore chouara, j’attends l’go (brr), j’vais pas finir menotté dans la kangoo (brr)
j’ai retiré mon cœur, j’ai mis la cagoule (poh)
hors+série, c’est juste un avant+goût (poh), hors+série, c’est juste un avant+goût (poh)
pas besoin d’hausser le ton, gros (han)
opinel sorti en moins d’deux secondes (han), ils s’mettent à danser le tango (brr)
j’ai pas encore chouara, j’attends l’go (brr), j’vais pas finir menotté dans la kangoo (brr)
j’ai retiré mon cœur, j’ai mis la cagoule (poh)
hors+série, c’est juste un avant+goût (poh), hors+série, c’est juste un avant+goût (poh)