azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

1pliké140 – zéro mala lyrics

Loading...

[paroles de “zéro mala”]

[intro : tag]
binks beats

[refrain]
zéro mala, j’suis pas là pour la frime, j’vais pas te montrer mon fric
même si je sais que tu sais que j’en fais
et si un jour je suis amené à prendre 10 ans ferme
c’est que mes démons sont vénères, igo, y faut que je les enferme
chaque euro me rapproche du bonheur, chaque euro me rapproche de l’enfer
et si je dégaine un que+tru en embrouille t’étonnes pas si je m’en sers
dédicace les charbonneurs et les guetteurs qui bossent même quand c’est corsé
j’te raconte la réalité du ghetto pourtant toi t’as envie d’danser
zéro mala, j’suis pas là pour la frime, j’vais pas te montrer mon fric
même si je sais que tu sais que j’en fais
et si un jour je suis amené à prendre 10 ans ferme
c’est que mes démons sont vénères, igo, y faut que je les enferme
chaque euro me rapproche du bonheur, chaque euro me rapproche de l’enfer
et si je dégaine un que+tru en embrouille, t’étonnes pas si je m’en sers
dédicace les charbonneurs et les guetteurs qui bossent même quand c’est corsé
j’te raconte la réalité du ghetto pourtant toi t’as envie d’danser

[couplet unique]
plus y fait tard plus la scène sera sombre
j’aime quand mon équipe se rassemble
et si y descendent dans le tieks, est+ce que y vont repartir en sang ?
on a grandi avec l’amour de l’argent, jusqu’à oublier nos rêves
j’suis avec la mala, bizon, le j, baddem, j’peux pas oublier mes reufs
la vie est injuste, la vie est injuste
les condés te passent les menottes sans preuve
si tu veux faire la re+gué avec nous, mon gars faut que tu sois prêt
essaye d’abord d’parler sur le net, mais qu’est+ce que tu vas faire après ?
enchaîner les plavons lunettes sur le nez
tant qui voit pas tes yeux y connaît pas ta tête (salope)
et le premier qui veut rotca au tieks, obligé d’le patater (salope)
c’est le son qui m’donne envie d’casser des bouches
j’me balade sur l’instru avec délicatesse
on fait la regué aux gardiens d’la paix
et les faux négros sont bon qu’à snapper
j’sors de gav j’entend même pas les échos, mais j’vais quand même casser la puce
ils ont pas un rond mais y font les mecs de tess
y’a un plavon tes gars y sont sur répondeur, pourtant y faisaient les mecs déter’
c’est des acteurs ils sont bon qu’à rouler des teh
j’ai pas perdu mes habitudes j’prend un 100g, j’fais ti+par sur le bitume
écras+m+nt de tête tu vas manger le béton
si t’as poucave tu vas quitter le ghetto
j’ai fini d’gaspiller ma salive narvalo, aujourd’hui tu vas cracher mes thunes
j’te raconte ma réalité zéro mytho
.22 à ceux qui m’importunent
pour arracher j’attend le moment opportun
la rue elle est vide pourtant t’as crié mayday
[?] négro dans ton tieks, et y’a personne pour t’aider
qu’est ce qu’on ferait pour de la money
j’te laisse mon numéro mais t’aura pas mon name
tu veux un tonk tu peux me téléphoner
non j’ai pas le temps d’écouter tes problèmes
j’ai un rdv j’me promène avec une lame
au cas où la scène elle peut tourner au drame
j’me suis éloigné de tous ceux qui me ralentissent, alors j’ai tourné le dos aux femmes
j’disparais à la vue des gyrophares
j’en place une pour tous mes dealers, mes voleurs, qui s’font péter zéro fois
fait belek l’argent, le sale, ça porte malheur, négro est+ce que tu me reçois ?
le ghetto c’est réel quand y’a plus d’issue
à cette vie+là ne t’attache pas, sinon tu seras déçu
l’ange de la mort fait le premier pas, quand ton heure a sonnée y te sautera dessus
bicrave, vol, escroquerie, depuis petit respecte la tradition
extinct, batte, tu perds l’équilibre, paire de tn s’occupe de la finition
les embrouilles de tiekar ne s’arrêtent jamais, faut sortir un bolide si tu veux finir ça
j’m’empresse de faire rentrer de l’argent propre
la mort ça vient vite et je veux pas finir sale (ah bon ?)
avec toi elle fait la sainte, pourtant avec moi elle fait du sale (ah bon ?)
avec moi elle veut s’amuser, pourtant avec toi elle veut du sah (ah bon ?)
1pliké140 j’m’impressionne chaque fois que je fini un son
[refrain]
zéro mala, j’suis pas là pour la frime, j’vais pas te montrer mon fric
même si je sais que tu sais que j’en fais
et si un jour je suis amené à prendre 10 ans ferme
c’est que mes démons sont vénères, igo, y faut que je les enferme
chaque euro me rapproche du bonheur, chaque euro me rapproche de l’enfer
et si je dégaine un que+tru en embrouille t’étonnes pas si je m’en sers
dédicace les charbonneurs et les guetteurs qui bossent même quand c’est corsé
j’te raconte la réalité du ghetto pourtant toi t’as envie d’danser
zéro mala, j’suis pas là pour la frime, j’vais pas te montrer mon fric
même si je sais que tu sais que j’en fais
et si un jour je suis amené à prendre 10 ans ferme
c’est que mes démons sont vénères, igo, y faut que je les enferme
chaque euro me rapproche du bonheur, chaque euro me rapproche de l’enfer
et si je dégaine un que+tru en embrouille, t’étonnes pas si je m’en sers
dédicace les charbonneurs et les guetteurs qui bossent même quand c’est corsé
j’te raconte la réalité du ghetto pourtant toi t’as envie d’danser

[outro]
zéro mala
zéro mala
baw, baw