azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

2cent – etoile lyrics

Loading...

je t’aime tellement, que t’apparais dans mes rêves
quand j’pense a toi mon corps s’chauffe
quand je touche ton étoffe
j’ai l’impression de rêver, toutes ces heures ou j’ai morflée
en pensant a ton visage, sans jamais tourner la page
j’ai pas ferme l’œil d’la nuit
mais comment dormir tranquillement, si t’es pas a mes cotes ? (cote)
comment savoir si+elle veut d’moi ? mais meme moi je sais pas
je te dirais ca plus tard, l’borderline, c’est ca l’thème d’al tu verra
tout ce que je veux c’est être avec toi, n’importe ou n’importe quand
ce soir c’est pas moi le roi, tu décide, ca m’déçoit, tu m’convainc, bravo a toi tu ma convaincu
c’était pas bien complique, l’homme est faible la femme est forte. c’était la triche ca !
tes moyens sont fort comme ce que j’ai bu quand je t’ai rencontrée
deux fois allongés sur le parquet. a antibes dans l’eau tu t’en rappelle ?
jusqu’à ton cœur j’ai escaladé en rappel
chez st. pierre sur la terrasse, j’ai regardé dans tes yeux
j’y ai vu le ciel meme si c’était la nuit, j’ai vu les étoiles
pas une fois j’ai baisse le regard de ta tête
j’ai approche la mienne jusqu’au moment fatidique
ce moment de déclic, ou je me suis approche

ta bouche contre ma bouche, tes lèvres m’font partir loin
je t’aime plus que le ciel, je t’aime plus que le ciel
je t’aime a la folie, tes yeux c’est l’paradis

depuis que je t’ai vu pour la première fois, je te dévore de mon regard
et j’aimerais t’offrir tout mon cœur
mais j’ai peur contre les rapace
mon cœur fond comme de la glace
d’un coté chuis heureux, mais de l’autre je pleure ma race
a tout moment ca bascule, je tombe du mauvais cote, et je n’t’aime plus pour un moment
c’est al qui prend l’contrôle sur moi
vivre au bord du gouffre c’est pas facile
mais tu m’apaise, comme un joint, tu t’en rappelle en juin, jusqu’aout, donc tout l’été, on été libre on été con
meme si j’te connaissais pas, je ne pensais qu’a toi. nos frères étaient la mais on s’sentait seul
on avait d’ja ce point commun. (commun, commun)
on pense s’connaitre mais on est diffèrent. de loin les meme, de proche diffèrent
comme une etoile dans l’ciel. (comme une etoile dans l’ciel)

ta bouche contre ma bouche, tes lèvres m’font partir loin, en trans’ plus que dans mes rêves. dit moi pourquoi, pourquoi
m’avoir choisi moi?

toi et moi c’est comme une etoile dans l’ciel, on pourra jamais être ensemble, si on s’met ensemble on devra finir comme
les etoiles vagabonde, une etoile cond+mnée a devoir errer sans trajectoire dans l’univers, c’est toi et moi réuni ensemble
c’est toi et moi réunis ensemble