azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

2panam – espérance de vie lyrics

Loading...

appelles moi likma on s’connait

king on se connait

2panam le muna ndoki on se connait

cet air j’vais fredonner

à la youss pour te donner

mon avis sur la vie de mes frères abandonnés

on cherche la maille… dans le marigot

quitte à finir dans les mailles d’ces gros poissons en mode parigot

ne rêve pas, égaux nous n’sommes pas

chacun avance à son pas, mes gros à la traîne qu’on freine en ont marre et go

“falla” un peu d’lumière par l’biais d’leur côté dark

“téma” mes mbodi cramer marie jeanne comme jeanne d’arc

jeunesse aux oubliettes car à la tête ils souffrent tous d’alzheimer

ils wait la couronne après quoi ils courent, run l’bled si le kaiser meure

donc cour à l’arrêt, le peuple à leurs couilles à la raie

on “hit the road”, l’jack… toujours dans l’sombre tunnel à la ray

3 décennies à dessiner des plans qui ont décimer les destinées de jeunes promis à des cimes et au final promus au décès, nie

ses tords dans cet orage, opte pour une construction avec des “si” mais ce système indécis met la rage dans le cœur de ces nids

de scorpions car faut s’montrer véloce si on veut l’os, penses pas que j’vais lose… c’est vrai n’y a pas match quand on “téma” le score, pions

sur l’échiquier on ne sera plus

mon silence fait ce rafût

on se lance car on dit qu’on est l’fer de lance du bled, non on ne se rate plus

quel est ce bled où 2+3+7 valent zéro?

ce pays tue les jeunes et leurs rêves comme dirait valsero

on te fait valser haut…tu dois vendre ton âme au diable pour gagner ta vie

ils ont niqué ton étoile, ici goliath se fait david

comme c’est étrange d’être un étranger dans sa propre patrie

comment avoir la paix quand le chômage te travaille, mbom t’es pas free

même quand tu work grave n’y a pas la paie à moins que tu pactise

t’as pas un grand nom tu te prends un non, sur ta table pas d’tise

tu lèves la tête, tu veux “change” les choses on t’abat comme ateba eyene, tu deviens alliené ou tu finis comme patrice

à peine sortis d’la matrice, on fall dans la matrix… ils disent qu’ils ne sont pas tristes

le cfa s’efface, tu t’c-sses face au ndem sinon tu t’c-sses la face

fastoche qu’on te f-sse touch l’fond de l’abîme, ton éclat on l’abîme

avec tout ce talent t’aurais pas dû suffer

sot fade s’étalant tout le long du sofa

sifflant du ruinart et menant à la ruine son entourage

sa voix il va l’acheter, la lâcheté c’est ça qu’on encourage

32 piges de vie, 53 d’expérience devines

que la providence divine n’atteint pas notre terre, le sheitan la dévie

pour sortir d’ce cauchemar l’peuple endormi dans des églises s’reveillent

sorry d’être franc…l’maçon on l’juge au pied du mur du pays des merveilles

comme bobby ray jump dans un airplane, aller vers d’meilleurs cieux, faut que ma life décolle sinon pourquoi doit elle finir en crash?

on n’parle pas quand la bouche est pleine, la notre est vide, avide de jolis morceaux donc du feu on crache

rayés sont nos discours? ils n’sont pas au rabais, no discount, c’est à la bolt que ce que mes bros disent court

on va m’traiter d’rebelle car ma face de ndoki j’revèle, c’est juste que je vise un plus juste level

vu que mes yeux ont vu ma bouche était obligée de parler

sors ton pt-t robert, sous mon bob un esprit digne de marley

au top si… nos dirigeants étaient diligents, oui la diligence a été détournée par les convoyeurs

ce qu’on voit ailleurs… a déjà bouché nos artères coronaires, corollaires de la colère d’une m-sse à bout de souffle qui souffle dans des coraux l’air qui reste dans ses poumons… au législateur doit-on encore honneur? fais lui un doigt…il a les corones à l’air, tout ce qui est en l’air fini par fall… chez le coroner

nul n’est au-dessus d’la loi de la gravitation

vu que tout s’achève dans la vallée si tu l’peux gravi ta sion

si on a gravé un tas d’sillons sur ce vinyle comme sur nos terres

c’est l’nouveau testament, évangile que va prêcher d’manière sûr l’notaire

we cry a river, rio dos camaroes
on bolai dans l’ndole… pour l’master chef c’est camaro ss

les jours défilent, chaque jour est un défi, pas question kon s’défile pour être tête de fil au briss on veut p-sser un coup de fil

on cherche le réseau, comme un roseau on plie mais on rompe pas
la vie au mboa a fait d’chacun de nous un lion indomptable

quelquefois on désespère, dans l’désert s’perd notre foi mais avec l’œil des experts on voit les deux doigts faire le v

quelque soit la durée de la nuit la plus sombre le soleil finira par se lever

expérience- devis