azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

2zer – balle perdue #3 – mustang lyrics

Loading...

[intro]
s-crew

[couplet 1]
l’homme n’est fidèle qu’à lui-même, c’est typique de la race humaine (yeah)
aucune raison rationnel, constamment dans le viseur d’un fusil à lunette, hey
ton tueur te connaît et t’as vu naître (yeah), j’peux pas dire qu’l’humanité n’est pas cruel (nan, nan, nan)
tu connais mon salaire annuel (écoute), j’peux flamber mais je me c-sse comme une allumette, ouais (brah)
ouais f-ck toutes vos fédérations, on fait des rations au frais des nations (yeah)
c’est toujours l’époque de la ségrégation, f-ck vos délégués, vos délégations (brah)
que des vérités, pas de révélations (ah), tiens la canne-à-pêche, laisse-moi gérer l’hameçon (b-tch)
t’entendais pas ma voix qui venait des bas fond (yeah), maintenant tu fais tourner mon cd à fond (eh-eh)

[pré-refrain]
on parle de disrespect, même plus envie d’s’aimer, on p-sse nos vies stresser, entre le jour et la nuit on est vite cerné
on parle de disrespect, même plus envie d’s’aimer, on p-sse nos vies stresser, entre le jour et la nuit on est vite cerné

[refrain]
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (hey, hey)
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (hey, hey)
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (hey, hey)
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (ouais, ouais)

[couplet 2]
l’homme n’est fidèle qu’à lui-même, c’est typique de la race humaine
je peux t’-ssurer que si t’es sous le ciel azuré, tu pourrais te mettre à sceller, l’essentiel c’est d’-ssumer
on est pas des fortunés, infortunément, là pour pleurer même si on importune les gens
on pète les plafonds malgré le refus des banques, toujours au bord du précipice pour ça qu’j’ai plus d’élan
on est de ceux qui dérangent, à cause de nos différences, tu te grattes la tête, j’ai la gâchette qui démange
j’prends de l’élan puis je m’élance au dessus de vos espérances, je m’inspire et je mélange

[pré-refrain]
on parle de disrespect, même plus envie d’s’aimer, on p-sse nos vies stresser, entre le jour et la nuit on est vite cerné
on parle de disrespect, même plus envie d’s’aimer, on p-sse nos vies stresser, entre le jour et la nuit on est vite cerné

[refrain]
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (hey, hey)
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (hey, hey)
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (hey, hey)
on veut changer le colorie de nos vies, je te le dis, pas le temps de gole-ri (ouais, ouais)

[outro]
l’homme n’est fidèle qu’à lui-même, c’est typique de la race humaine
aucune raison rationnel, constamment dans le viseur d’un fusil à lunette, hey
ton tueur te connaît et t’as vu naître, j’peux pas dire qu’l’humanité n’est pas cruel
tu connais mon salaire annuel, j’peux flamber mais je me c-sse comme une allumette, ouais