azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

3010 – gauche / droite lyrics

Loading...

[refrain]
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer

[couplet 1]
j’suis dans de l’arrogance, pas d’romance
rien qu’je me réveille et que ça r’commence
sarko… ‘mmence
et j’parle d’autres gens, bien qu’pendant longtemps, j’manquais pas d’logement
écris ta liste dans le thalys fils, tu la cacheras vite si tu vois l’volcan
le monde tourne de la même façon, y’a monde tout, lme-ca est l’poison
depuis que mon son tourne, on m’appelle foison, j’étais à fond à quatorze ans
on veut le vent en place comme une cloison, personne le remplace, pas de moisson
ces négros, on les [?] comme du poisson et là-dessus on p-sse trop d’temps
quoi d’neuf ? fais les bails, pas d’bluff
que les billets et les balles pleuvent, on est prêt à tous les piller, on est à-l, reuf
en wesson smith, pas de weston, b-tch
ride la nuit, mon frélo j’fais d’l’or piste, quand ta copine [?]
je roule h24 à croire que j’irai aux jo
ta pét-sse aimerait avoir la dégaine à j-lo
t’as bien intérêt à boire ce que diront dix homies, derrière ma tête, on a tué l’cro-mi
on vient s’la mettre et la foutre aux grosses filles, rien qu’t’acceptes

[pont]
aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer

[refrain]
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer

[couplet 2]
plus loin dans l’esp-ce, tu deviens quoi ? j’m’esclaffe
tu viens quand ? reste là, en sachant que je me tue tellement j’aime ça
rien à battre négro, plus vraiment d’espoir, j’suis sur cette vendetta
tu verras pas mon billet comme quand le curé prend ses t-sses
j’suis là dans la durée sans les taxes, j’ai de la pure et hante chez moi
on est grave loin de la paire neuve, ah poto, on a vu la fin d’ces mois
il va falloir que j’pète tous ces putains d’zéros, que j’pète tout ce putain d’chiffre
mon frelo, à l’année c’est un kiff à faire, elle cherche pas un biff mais un lutin riche
gros et via cette poche, mes poumons, je me les rafraîchis
j’ai tout bon pour ça qu’tes fans hésitent rang pang tang bang dans la schneck de ta khaleesi
fais pas blair, joue pas le man ici, j’ai capté qu’t’avais pété comment j’faisais
je suis là que pour m’ambiancer, j’regrette, fais danser l’de-ble quand ton équipe vient faire du mal ici
dans le piège, putain d’lean, c’est pour ça qu’on m’dit inaccessible
tranquille frérot, viens nous voir, on t’dit juste de pas faire l’imbécile
et gros, j’suis dans ma tour, pourrais t’frapper sans bagouze
frérot, nan j’ai un steak andalouse et deux coquines, on m’appelle l’homme qui envoie c’groove

[refrain]
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer
mes pensées n’font qu’aller de gauche à droite avant d’avoir l’sens
et ma vie n’fait qu’aller de haut en bas sans rien pouvoir changer