azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

313 – million dollar baby lyrics

Loading...

[paroles de “million dollar baby” ft. blum]

[refrain]
regarde ailleurs, million dollar bébé
kidnapping, t’as pris mon coeur, tu danses avec mes peurs
pourtant, c’est toi mon bébé, pour toi, j’étais en guerre
laisse la ville dans l’fire, laisse la brûler jusqu’à pas d’heure
je peux lire au fond de toi, encore
million dollar bébé, plus personne ne peut nous aider

[couplet 1 : blum]
j’ai jamais voulu jouer les bandits, cercle vicieux fait tourner en rond
quelques soirs dans ma tête, j’ai crié ton nom pour ne plus rien еntendre tandis que
j’ai bеsoin d’un soma, faudra la somme, pour nous, je veux tutoyer les sommets
brisé comme un vétéran de la somme, faut qu’on m’assomme, j’ai besoin de sommeil
si c’est ça l’destin bébé, pourquoi ils nous détestent autant ?
pour ne plus jamais rien céder, plus d’une fois mon cœur a serré les dents
mon ego est saigné à blanc, j’ai peur d’atteindre l’apogée
je fuirai les lumières des projecteurs comme le pire des dangers donc

[refrain]
regarde ailleurs, million dollar bébé
kidnapping, t’as pris mon coeur, tu danses avec mes peurs
pourtant, c’est toi mon bébé, pour toi, j’étais en guerre
laisse la ville dans l’fire, laisse la brûler jusqu’à pas d’heure
je peux lire au fond de toi, encore
million dollar bébé, plus personne ne peut nous aider
[couplet 2 : okko]
yeah yeah yeah yeah
plus personne ne peut nous aider, plus personne ne saura t’aimer
dans le sale, j’ai su t’faire régner, dans ton cœur j’ai tout dévasté
tu restes de marbre devant le mal des hommes, pour toi la mort est ton seul recueil
et quand nos cœurs cognent, je les touche, quand la cartouche touche le sol
un homme de moins sur la terre, une âme de plus en enfer
j’me rendrai compte de c’que je perds seulement quand j’aurai tout gagné
la douleur persiste quand t’espères, c’est pour ça qu’on est cond+mné

[couplet 3 : bōken, blum & okko]
sens+tu chaque battement, la mort approche en balle en bas du bâtiment
des quartiers nords aux quartiers sud, l’amour, la haine se versent au fond de l’entonnoir
le lendemain et lentement, les rôles s’inversent, tu cries ta peine sans langue de bois
les sentiments se rentrent dedans
du rire aux larmes trop facilement