azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

5 majeur – 5 majeur lyrics

Loading...

[couplet 1 : vidji]
j’ai l’mental en place pour
faire des placements d’phases lourdes
j’suis comme la pilule qu’il faut
qu’tu penses à prendre chaque jour
j’vise les types qui s’racontent dignes héritiers du rap
c’est inéluctable, j’viens plier le beat de milles façons
tordre les samples, donner les rangs, cogner les samples
j’vais choper l’taureau par les cornes et l’étrangler
gros, j’connais les dangers
j’rajoute de l’huile sur le feu, du poids sur le flow
des pointures, on est bien sûr de ceux qui -ssurent le show
on s’barricade, rien à foutre de paris by night
des phases cl-ssiques et l’charisme de barry white, j’taille
des costards sur mesure, j’te jure que j’-ssure le flux
des transactions pour qu’au final t’aies du tos-ma plus que pur
j’bosse le texte pour qu’le sort s’élève, c’est ma spéciale
j’mords les rênes et m’torche les fesses avec les m-sse-médias
mais j’lace mes nike tout seul, 5 majeur, tu vois de quoi on parle
c’est un poison rare qui t’laisse le qi d’un poisson pané

[couplet 2 : hunam]
que j’entame ma deuxième décennie avec la figure déchirée
t’as qu’à m’voir comme un mal appris à la stature équilibrée
j’suis affaibli, mal rasé, paresseux et accablé
j’ai aucun alibi concernant l’agression du rap français
j’ai rien prouvé mais c’est la peste que j’aimerais bien couver
pour infecter les wacks infâmes et voir leur techniciens crever
j’veux bien creuser, m’incruster m’imposer ici
faire valoir jour après jour les principes de mon écurie
parce qu’on est hors ii portée, la concurrence est en pénurie
les fausses ses-pha sont balayées
par l’élan d’cette épaisse tuerie
paniqués, les faux mc’s avec les fesses souillées
on fêtera notre succès, pas au fouquet’s mais au poulet curry
mon gars tu t’dis: h.u.n. a manié les “é” et “i”
je m’en bats, j’vise la durée, vandale comme dsk au fmi
j’suis affamé par l’rap, à cause de lui j’vois plus les nuits p-sser
ni les ennuis qu’ça m’crée
mais j’veux pas voir ces insomnies stagner

[refrain] ×2
qui sont les mecs qui ont la rime fat ? c’est nous !
on combine tous les styles, pour ça qu’le freestyle est fou, frère
il faut qu’tu bouges, c-sses ta colonne vertébrale
on déshabille le rap, pour ça qu’les cochonnes lèvent les bras
frère

[couplet 3 : nekfeu]
de paname à rennes, sans salamaleck, on frac-sse la scène
on rappe à la chaîne, on taffe mais on a pas la flemme
des phases à la pelle, des femmes et le rap
mais ne m’p-sse pas ma paye
c’est ça, gars: il faut pas s’adapter
c’est pas grave, j’vide ma teille pour papoter dans l’tiek’s
pupilles dilatées comme le chat botté dans shrek
les capotes, c’est sans stress quand les salopes ken en scred
mais, bon, quand t’es en dèche
souvent tu penses qu’a trer-ren l’s-xe, c’est con
pour m’détendre, mec, j’trouve toujours un restant d’herbe
viens pas test, mon frère
oublie tes questions d’merde et file ta veste monclerc
écoute pas les racistes ni les propos d’état qui disent
qu’il faut opter à vie pour un topo opératif, fils
on opère à 10 000, smoov’ dans ta tess’
comme des rer la nuit, on roule sans arrêt

[couplet 4 : heskis]
même si j’fume, grand, j’garde les pieds sur terre
nécessairement ferme, en fait, on s’détruit entièrement
les termes varient, y’en a tellement, frère
j’veux qu’à long terme, j’entendes plus de vrai rap l’antenne
cette zik est terne sincèrement, tellement d’skeuds bidons
j’pourrais m’torcher l’cul avec jusqu’à l’enterrement
faire le ménage dans cette merde v’là boulot
alcoolo, j’bois les rimes par litres, p-sse-moi l’goulot
fier de la zik que j’fais, pas fait pour faire kiffer les ladies
j’puise mon inspi’ dans les livres
j’épuise les temps, vise les dents, p-sse sur les gens
xxx font la bise ou xxx, gros, on vesqui les sanglots
prend des risques à la bat les couilles
et fait pleuvoir les douilles comme rambo
5 majeur, j’te l’ai dit mille fois garçon
tu trouves que l’style est frais, tu peux toujours des glaçons

[couplet 5 : keroué]
mon gars est-ce que tu sens que j’te vois ?
tu penses que j’tremble de quoi ?
je change de voie, j’laisse les gens médusés
j’plante, j’prends les devants, j’te noie
c’est sans annonce ce soir, mets du sel sur le sample, j’le soigne
c’est jamais sans langue de bois et tu l’sais
avant qu’tu tentes quoi que ce soit, c’est sinistre à la mort, fils
v’là l’ovni du rap, c’est fini, je m’immisce à la mobb deep
commis d’office en tant qu’puriste j’te cache pas, je surgis
j’culmine avec des gars qui tuent ça, tu vois, tu capitules vite
j’ai le système d’un droïde en moi, la folie en moins
j’atomise l’attaque promise, la dominante qui pose une empreinte
poli dans l’fond, rarement acerbe au quotidien
j’rêve de copyright, promis, j’prends mon avenir comme il vient
si bien qu’tu causeras d’rime, une fois la chose comprise, ok
j’impose mon style, la bonne combine glisse en disc jockey
qui s’promène ? le 5 majeur c-sse ta colonne vertébrale
mon gars, t’es mal, sors la pommade, j’laisse des traces

[refrain] ×2
qui sont les mecs qui ont la rime fat ? c’est nous !
on combine tous les styles, pour ça qu’le freestyle est fou, frère
il faut qu’tu bouges, c-sses ta colonne vertébrale
on déshabille le rap, pour ça qu’les cochonnes lèvent les bras
frère

[outro]
qui sont les mecs qui ont la rime fat ? le 5 majeur !
qui sont les mecs qui ont la rime fat ? le 5 majeur !
qui sont les mecs qui ont la rime fat ? le 5 majeur !
qui sont les mecs qui ont la rime fat ? le 5 majeur !