azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

59 grammes – histoire lyrics

Loading...

j’suis juste un mec, un d’plus dans l’ghetto
qui esquive les guet-guet en dealant du gitan
gros vas-y sort les [?] , l’couteau et l’chalumeau
hendek-ek-ek il parait qu’il y a trop de lance-ba !
il parait qu’il y a trop de loss-bo qui cherchent la gue-dro
donc j’cellophane tout
planque le matos dans mes ille-cou
nos jours c’est fous, on vit pas sans ze-flou
j’ai du matos de fou
les dealers sont en pénurie
y’a trop de ien-cli j’vois flou
ça j’sais bien que quand j’ai d’la peine tu ris
“wesh roya y’a haja”
tiens, c’est du riff
“eh chef belek hé y’a la rnoucha”
[?]
transac’ sur transac’, les keufs en ce-blan
me prennent en filature pour trouver ma que-plan
et c’est pied au che-plan
m’interpellent, me menottent
et c’est peine ché-plan
quand il péteront ma porte

[refrain]
on n’est pas tennisman mais on maîtrise le racket
on n’est pas cuisiniers mais on découpe les plaquettes
on n’est pas avocats mais on sait se défendre
on n’est pas commerçants pourtant notre sh-t on sait l’vendre
on n’est pas plombiers mais on a des bons tuyaux
on n’est pas pharmaciens mais on a produit pour l’cerveau
on n’est pas électriciens parfois on pète les plombs
en cdi avec la rue, j’compte pas lâcher le béton

ça faisais mémé pas vingt-quatre heures que j’étais -ssis sur ce banc
j’repense aux kilos perdus, j’repense aux antécédents
et dans, dans une mauvaise posture
où je n’peux que serrer les dents en attendant le dénouement
des procureurs et juges, dans ma tête c’est le déluge
j’te l’jure j’suis pas à l’aise
faut que j’abrège j’ai peur de purger
en revenant de la perquise d’mon domicile au commico
j’vois ma dizaine de kils qui défile, boom
c’est part-t pour la dépo, tu sais ce qu’ils disent ?
que jsuis multi recidiv’ et que j’suis bon pour le mandat dépot
mais ça dépend du statut de l’avocat et dans la dépo
mon mauvais p-ssé et mes bons cotés j’ai invoqués
que dans cette vie y’a pas d’victoires sans débrouilles
vu que le système s’en bas les couilles
moi des barettes je refourgue, qu’il pleuve ou qu’il caille
plus moyen de le nier quand dans ma case ils ont trouvé tout ces kils

[refrain]
on n’est pas tennisman mais on maîtrise le racket
on n’est pas cuisiniers mais on découpe les plaquettes
on n’est pas avocats mais on sait se défendre
on n’est pas commerçants pourtant notre sh-t on sait l’vendre
on n’est pas plombiers mais on a des bons tuyaux
on n’est pas pharmaciens mais on a produit pour l’cerveau
on n’est pas électriciens parfois on pète les plombs
en cdi avec la rue, j’compte pas lâcher le béton

aucun regret, même dans le fourgon cellulaire
j’repense à mes pet-ts frères et au visage de ma mère
j’me moque de ce mec qui trime pour le smic
j’préfère vendre mon hash et rouler des mécaniques
prochain coup j’vend la mort, la stup je la nique
j’fais ma peine et quand j’sors, ils m’empêcheront pas de faire mon fric
revenons sur les faits, sur mon dos y’a plus de trente dépos
et d’coups d’photo (?), à la planque y’avait dix-sept kilos
le proc m’a rappelé que se démerder c’était illégal
le juge m’a allumé, ben ouai j’étais en récidive les gars
mais moi ça m’est égal pour des kils j’ai mit l’dégat
avec la drogue j’me régale, vas-y décale ou j’te hagal
y’a l’interpellation qui tourne en boucle dans ma tête
et sur la tête de ma mère, dis aux balances que je sors ça pète
pour eux c’est bête, j’avais bien planqué mon gun
t’façon j’ai pas prit perpet’ toujours number one !

[refrain]
on n’est pas tennisman mais on maîtrise le racket
on n’est pas cuisiniers mais on découpe les plaquettes
on n’est pas avocats mais on sait se défendre
on n’est pas commerçants pourtant notre sh-t on sait l’vendre
on n’est pas plombiers mais on a des bons tuyaux
on n’est pas pharmaciens mais on a le produit pour l’cerveau
on n’est pas électriciens parfois on pète les plombs
en cdi avec la rue, j’compte pas lâcher le béton
j’compte pas lâcher le béton
j’compte pas lâcher le béton,…