azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

ademo – homme du présent lyrics

Loading...

[couplet 1]
laisse-moi tout seul, laisse-moi traîner dans la street
igo p-sse-moi l’seum, et j’le vendrai à ta b-tch
laisse-moi m’poser et tirer ma guinz
causer au frère en cellule qui vient d’coffrer un gros cinq-vingt
laisse-moi être zehef, le regard vide
laisse-moi penser à ceux qui font l’ramadan au tard-mi
laisse-moi t’dire, prends soin d’ta maman
ici on parle avec les yeux, pas besoin d’geste avec la main
laisse-moi avec mes pêchés, et insulter les matonnes
laisse-moi espérer qu’un jour allah nous pardonne
laisse-moi bicrave, les pieds dans la merde
laisse-moi rouler vite, son à fond quand j’suis dans ma caisse
laisse-moi faire la morale aux t-ts-pe
laisse-moi ne pas répondre quand une ’t-sse me bippe
laisse-moi vivre avec ceux qu’j’aime, libre
laisse-moi peace, vaut mieux qu’j’reste peace

[refrain]
f-ck on a tous des rêves
j’suis comme sous be-her
sous ma casquette j’vois en gucci
j’reviens du parlu avec un bout d’sh-t
et puis f-ck si on s’bousille
embr-sse un frère, check les cousines
cool on la fait cool, regarde l’sourire
les keufs maudissent, les meufs rougissent

[couplet 2]
j’ai beaucoup d’espoir, j’ai confiance en mes couilles
un soupir, l’habitude de souffrir
reçois des mises en demeure, baise demain
des mises de merde, on s’démène t’inquiète le tigre s’démerde
la rage avant la paix
la foi avant la paye
parisien tu connais, ni londonien, ni new-yorkais
au charbon sous l’hall, gants, écharpe et bonnet
homme du présent, un combat contre soi-même
on repère l’argent, ta b-tch nous repère en soirée
même en hess le swag swingue en air max
le risque puisque on prendra la suite à mille eus
pas d’histoire on finira pas au musée
tu sais où j’habite, viens si tu veux t’amuser
trop loin
accorde moins d’importance au cul d’une salope qu’au cul d’mon joint

[refrain]
f-ck on a tous des rêves
j’suis comme sous be-her
sous ma casquette j’vois en gucci
j’reviens du parlu avec un bout d’sh-t
et puis f-ck si on s’bousille
embr-sse un frère, check les cousines
cool on la fait cool, regarde l’sourire
les keufs maudissent, les meufs rougissent

[couplet 3]
j’vendais la coco la night, le matin j’buvais un café
wallah j’rentrais d’paname jusqu’à corbeil éclaté
j’vendais la coco la night, le matin j’buvais un café
wallah j’rentrais d’paname jusqu’à corbeil éclaté
j’ai bicrave sept jours sur sept, des années l’faire sur un terrain
des milliers d’billets d’vingt, wallah qu’pour nous c’est rien
on est sur-allumés, un go-fast sur la lune
du soleil sur les lunettes, nos faits-divers sur la une
oussa voit grand comme la villa de sosa
se sent mal en costard, méfiant, donc souvent peu sociable
kiffe les belles femmes et les hauts talons
c’est quand les loups sortent que les brebis s’allongent
nous et la rue ça s’est fait au feeling au risque
de ber-tom, aux arrivants, avec ou sans philipp morris

[refrain]
f-ck on a tous des rêves
j’suis comme sous be-her
sous ma casquette j’vois en gucci
j’reviens du parlu avec un bout d’sh-t
et puis f-ck si on s’bousille
embr-sse un frère, check les cousines
cool on la fait cool, regarde l’sourire
les keufs maudissent, les meufs rougissent
f-ck on a tous des rêves
j’suis comme sous be-her
sous ma casquette j’vois en gucci
j’reviens du parlu avec un bout d’sh-t
et puis f-ck si on s’bousille
embr-sse un frère, check les cousines
cool on la fait cool, regarde l’sourire
les keufs maudissent, les meufs rougissent