azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

arlk1, gaman lo & drhum – maudit lyrics

Loading...

[paroles de “maudit”]

[couplet unique]
okay, l’enfer est sous nos pieds
on veut pas ranger nos billets sous l’matelas, mais ranger le matelas sous nos billets
j’suis trop fatigué pour une sieste, si je m’endors j’finis au ciel
on s’entendait à l’ancienne, puis la relation a vacillé
j’ai pas suivi l’chemin qu’on m’indiqua, tu doutes de lui, mais arlk1, demain, coûtera 10k
j’me demande souvent : “est+ce que j’suis maudit ?”
on rap, on s’autoproduit, gère le mic, j’fais les modif
putain, c’que j’écris là, c’est trop deep
mon blaze, fera les gros titres et t’inquiètes on est clutch, on prend les gros tires
[?], et toi, pourquoi tu copies ?
t’as pas l’way, moi j’prends soin d’mes plantes et d’ma copine
j’ai la main verte, j’suis en paix avec la terre
j’l’ai vu, [?], j’me suis retenu de pas l’éclater
dans la même direction depuis mes débuts
[?], c’est des brutes, des serviteurs de belzébuth
on écoute le ciel, on sait que c’est rude
heureus+m+nt qu’ma mère m’a appris le respect, devant le seil’ on reste bête, on s’habituera bientôt, je l’espère
s’élever chaque jour, c’est l’sport, le daron place ses espoirs, en moi, faut pas qu’je déçoive
démons vient m’visiter le soir, je ken, le poids d’mes rêves sur les dorsaux, je ken
j’te parle d’mes peines sur mes morceaux, je ken
le ciel se referme, le rap devient technique
on veut tous se refaire et ici ça demande : “t’es qui ?”
on a besoin de repères sinon on s’perd nous+même
j’demande au père où cet enfer nous mène
le diable sous forme humaine voudrait me faire, mais le cercle est fermé
on a souffert, on s’est remit, [?]
f+ck you pain
maintenant, qu’on s’y est mis, y aura jamais d’demi+tour, on change pas de discours
aucun flow discount, j’ai [?], quand y a la prod qui s’coupe
j’peux plus m’poser maintenant y à le rose garden
j’ai l’bon entourage faut l’garder
[?], chez moi, c’est trop l’quartier
t’es entraîné, c’est bien, mais t’as l’occas faut l’marquer
j’aime pas vraiment ton flow calqué, chaque jour, on se douche au calcaire
j’aime bien la france, mais j’me barre loin si j’ai ma chance, le studio, c’est ma chambre
j’me lève, je rap, je mange, je rap, j’m’endors, je rap, moi j’ai pas l’temps
dehors, c’est l’hécatombe, chaque soirée des gars tombent, le [?], c’est bandito et ses matons
le rap, c’est ma vie, c’est ma tombe