azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

bunker – la boom lyrics

Loading...

[verse 1: cr+pulax]

symphonie des hommes mieux
anarchie et pierre bleue
sirènes, gyrophares, matraques et crânes creux
ô mes aïeux !
c’est : super païens versus cardinal de richelieu
vandersmissen, lancé d’pavé, manif
nique sa mère à saint matthieu
syndicaliste, première ligne en air max 90
rêve d’ici ou d’ailleurs, homie, elle est trash
la descеnte
naufrage sur des portеs en bois
aggloméré est le combat
la paire a la liberté
nique sa grand+mère, fraté, à delacroix
radeau méduse désarroi
petit château, pôle emploi
métèque, bougnoule, bamboula
congo, brazza, nique le roi
yeah !
vive la schneck de tchikita
elle belle, on s’noie en elle
elle a un troisième œil comme reptilienne
jouis, championne, sur les peuples opprimés, femme fontaine
fais les yeux blancs à la droite extrême
pute républicaine !
assez d’amour dans nos bourses pour nourrir cette hyène
je chiale les larmes de la grande ourse
hokuto no ken

[verse 2: carlsberg slim]

grandes gueules, putes, crevards, pavés, bistrots, bouteilles vides
alcool, chute, cerveaux cramés, cryptomonnaie, weed

misère, guerre
latente
longue file d’attente
paie tes bières, paie la patente
accélère sur la bande passante

rimes en bande
système polaire
bronzés tombent dans l’panneau solaire
calmage, carnage vernaculaire
vocabulaire spectaculaire

brûleurs, dealers, shnouf
bledards, streetwear bulletproof
plus d’air, que du souffre
roulette russe au fond du gnouf

autoreverse, loop, ride sur l’
autoroute du gouffre
grille du poulet pour l’esbroufe
rétroviseur ghetto youth

[verse 3: lanceflow]

farandoles de ploucs et milices tous les jours à l’écran
basanés dans la soute boivent le calice dans l’océan
partir pour mieux mourir sur les rives du vieux continent
chair à canon gratuite pour bâtir des tours de ciment
téléphonie mobile, lutte des classes immobile, manifestants dociles, marche arrière impossible
football, s+xe, cocaïne
panem et circenses
peu d’estime de nous+mêmes
fasciste est le système

haine et fric sont gangrènes
bx, shawshank, dufresne
j’m’évade tous les week+ends
me parle pas de tes problèmes

j’perds des potes dès que je l’ouvre
grande gueule avec du groove
lanceflow bunker barbouze
tête de turc comme milhouse
sur le zinc ma binouze
tout seul sur le dancefloor
dj set de smimooz
narines comme voldemor!
évasions passagères, j’veux des papillons dans le corps
baiser des ménagères dans des p’tits coins, des contreforts
j’serre la patte à cerbère
mourir plein de remords
nourrir les chrysanthèmes, j’veux revivre mais beaucoup moins mort