azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

carnage lezardo – j’oublie pas lyrics

Loading...

c-a-r-n-a-g-e
2ro prod

eh, j’oublie pas d’ou je viens
comme ces années qui p-ssent
j’sais toujours pas ou je vais
de quoi rendre fou l’équipage
ça tire des grimaces
autour, pas un sourire
plus faire souffrir la mille-fa
voila mon seul souhait
tout ce que je désir le plus ici demeure inaccessible
j’veux être celui qui réussit pas celui qui rate ces cibles
si ça dérape fait signe
il fera pas long feu comme mon paquet de cig’
voir ce monde a l’envers une fois que la tess vit
combien t’ont lâché parmi tes potes, parmi tes proches?
c’est pas de ta faute, on vit une triste époque
survivre grâce au deal t’étonne
balade pas dans nos quartiers
c’est dans la cour d’école que j’ai tiré sur mon premier tard-pé
ambiance triste et gore
c’est dans le décors que je fonce
donc j’brise les portes (ouais)
la chance t’es p-ssée sous le nez comme cette ligne de c-ke
n’écoute pas ce que dises les autres
vois par toi même
a part foutre la merde en vrai
tu sais fort bien ce que ça te ramène
h24 en alerte
j’trouve plus le sommeil tellement je suis en galère
étrange mal-être
je ferais jamais parti de ceux qui te vendent la mèche
poto, plus le temps p-sse, plus je me dis qu’il faut que j’arrête
bordel, j’remplit autant de page qu’une imprimante laser
ait le cran de l’admettre, plus on prend de l’age, plus il y a de quoi se prendre la tête
étrange manège, plus de mal qu’autre chose sur cette immense planète
personne pour tendre la perche
pense a demain, débrouille toi, demande pas d’aide
mais reste pas planté la comme ce lampadaire
chez moi, ça parle affaire
chez toi ça dit quoi hein?
tout un tas de d’histoires (ouais)
a se jeter par la fenêtre
si tu connais pas, la-ferme
mec te voile pas la face
tous atteints par la flemme
vite rattrapés par la frappe
poto, cours s’il y a la bac
pas de retour a la case
trop de soucis à la base
j’évite de p-sser par la trappe
ve-squi tout ces sales rascar
et tout leur tas de paper-sse
me parle pas d’hasard, depuis le début fichés à la race
faire tout pour graille à la carte
au final on sait ce qu’on veut mais il n’y a pas de maille
du coup on fait ce qu’on peut quand ça va mal
en vrai, la routine tue, un peu comme l’abattoir
navré, mais si je titube solo c’est grâce à toi
finir sa nuit en garde av’
sur les murs voir se graver un tas de blazes
jamais lâché donc poto, garde la foi (ouais)
plus d’une fois trahit, j’sais ce que ça fait d’être seul
quand même [?] pèse le poids de tes erreurs (merde)
ca se tié-tra, [?] comme frère et sœur
mais oublie pas que tout se divise et tout ça pour une somme
ouais tout ça me fout l’seum
roule un canon tout en douceur
a force, je crache plus de fumée que ton booster (haha)
mais le tout c’est de ne pas finir comme ce looser
faire rentrer les sous avant de finir au sixième sous-sol
saches que t’emporteras rien couz’
te laisse surtout pas faire, ils veulent te voir par terre

je connais l’histoire par cœur
vu qu’c’est partout la même
si il y’a embrouille galère
admet que tu fous la merde
(x2)