azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

dosseh – freestyle desperadoss (part 2) lyrics

Loading...

[intro]
des haineux veulent me stopper
j’serai seul coupable de ma chute si j’dois me louper
tu vois ce que j’veux dire, laisse-les jalouser, se contenter de rien foutre
et croire que le peu de billets qu’ils ont vont s’accoupler puis se reproduire
et puis quoi encore ?
ils attendent sûrement que j’me résigne à interférer sur leur réseau
ils gagneraient plus de temps
à attendre après un street album en commun de r.o.h.2.f. et de b.2.o

[couplet unique]
chez nous on prie pour ce que l’on veut et on charbonne pour ce dont on a besoin
v’là les businessmen en boubou, venus en paix avec des armes de guerre sous les bazins
mon zin-cou, on encaisse les coups comme des vagins
juste rappeur au chômedu mais reconnu par les gosses des voisins
tous ces mcs sont guezmères, bandent sur un buzz qui n’en est pas un
à force de se faire saucer par quelques gratteurs de soirées branchées
deux, trois tchoins, je n’obéis pas aux ordres, j’réponds pas aux normes
prenez ce son, c’est mon sang, je ne rappe plus, j’fais que m’ouvrir les veines sur fond sonore
avant que les asticots ne f-ssent un festin de mes intestins
j’ferai de ma vie ma plus belle œuvre artistique
j’sais pas ce que me réserve le destin mais que ce soit dans la vente de drogue ou celle de disques
ce qui est sûr, c’est que dans les deux cas, j’aurai ton âme et ton fric
j’suis bon qu’à te causer de grosses froideurs sur les prods de prodfather
j’suis de la c0ke, les autres ne sont que des subst-tuts
mc, tu m’arriveras aux couilles peut-être quand les renois seront unis
que sarko et chirac seront au trou et que les roses pousseront sur le bitume
tu l’as pas vu venir, normal, parce que mes rimes tombent comme du sursis
sans prévenir mais à chaque fois, tu peux être sûr que ça fait mal
aussi militants que soient mes ceaux-mor, ça ne restera que du rap
aussi gominé, slimé que tu sois, tu ne restes qu’un sale arabe
aussi clair de peau que je puisse être, je ne suis qu’un sale négro
mais je le prends pas plus mal d’être le chaînon manquant entre l’homme et l’animal
tu trouves que j’en fais trop, tu kiffes en scred mais t’-ssumes pas
comme tous les ghetto youth au bois de bou’ qui enfilent des brésiliennes qui s’appellent pedro
tout le monde d’accord comme avec esco
on a ce regard revolver qui te stoppe dans ta lancée si tu projetais de faire le chaud
la famine, c’est la ssance-pui sans forcer
méfie-toi car tous les togolais sont des sorciers, les camerounais sont des escrocs
yes gros ! revendez vos s-xtoys et coffrez le biff
y a desperadoss qui va sortir courant juin
que les médias hip-hop digne de ce nom f-ssent le relai de l’info, frangin
que tout mec de tess qui se respecte f-sse péter le son dans son engin
combien de temps il va falloir que j’prouve pour fermer le cul de tous ces sceptiques ?
mc, ne me demande pas en feat si tu sais que t’es un type susceptible
je t’explique : de deux choses l’une, soit tu prends le risque que j’dise non
soit tu t’expose à la triste éventualité que je t’humilie sur ton propre t-tre
j’aime les polémiques, j’te sors une rumeur comme j’sors ma bite
allez, tiens : j’ai signé chez tallac records et j’suis un illuminati
j’leur laisse le soin de se ler-bran
comme ils l’ont fait sur le canular de la reformation de lunatic

[outro]
on m’a dit : doss, on remet pas en cause tes qualités
ni le fait que tu sois en effet un rappeur d’exception
mais autopsie, ça fait une pige
t’as plus -ssez de buzz pour sortir avant cet été, ils sont trop à fond sur la s-xion
desperadoss mixtape, bientôt dans les bacs
parabellum corporation, dosseh la famine
45000, orléans ma ville
95, val d’argenteuil, zup star
narbé, kamer
93, saint-denis
blood, sébago, hémoglobine musik, frangin
dosseh la famine, desperadoss bientôt dans les bacs