azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

les anticipateurs – ford f-550 lyrics

Loading...

[intro: jean-régis lavoie + mc tronel]
pis j’vais dire quoi d’autre esti
c’t’affaire ça là, c’t’affaire icitte là
ça doit être joué là
à haut volume
préférablement
dans un quartier résidentiel

(f-550, f-550, f-550 (ford)…)
yeaaah

[chorus: mc tronel]
j’suis plus haut que tous les chars (j’suis plus haut que tous les chars)
j’ai d’la platine sur les pores (j’ai d’la platine sur les pores) (ouin)
diamants autour de mes phares (diamants autour de mes phares)
j’fourre ta pitoune tous les soirs (j’fourre ta pitoune tous les soirs) (ouin)

mon camion brille dans le noir (mon camion brille dans le noir)
sièges en loups pis en renards (sièges en loups pis en renards)
carrosserie trempée dans l’or (carrosserie trempée dans l’or)
j’va aller camper dans’l nord (j’va aller camper dans’l nord)

[verse 1: mc tronel]
j’ai acheté un camion supplémentaire
grâce à nous, ford est devenu légendaire
j’vis sur la route, faque j’suis plus sédentaire
le gros, t’as encore perdu les enchères

j’écrase ta b-tch si elle fait des caprices (crisse)
avant de me connaître, elle chauffait des yaris (crisse)
camions tout blanc comme du lait béatrice (crisse)
pleins d’essence, big, j’en remets c’est gratis (yes)

f-150, 250, 350, 450
rajoute 50
encore 50
le gros, là j’ai un f-550

y’est ben plus gros, pis y va ben plus vite
j’étais à saint-agathe pis je reviens du pit
même dans la roue, le gros, j’ai ben du grip
j’appuie sur le gaz jusqu’à la fin du drift

châssis en diamants vert (châssis en diamants verts)
j’apprécie ta grand-mère (j’apprécie ta grand-mère)
m-ffler en diamants bleu (m-ffler en diamants bleus)
on fait ça avant eux (on fait ça avant eux)

pare-choc en diamants jaune (pare-choc en diamants jaunes)
avec les caps en chrome (avec les caps en chrome)
portières en diamants noir (portières en diamants noirs)
s’ouvre comme des balançoires (tabarnak)

big le gros, j’arrive en klaxonnant (klaxon)
faire des doughnuts c’est full p-ssionnant (p-ssion)
ta b-tch veut me séduire en me placotant (ta yeule)
suce moi la queue dans le stationnement (ouin)

panne de moteur arrangé
j’m’enva chercher à manger
j’arrête jamais d’avancer
toute le kit est agencé

chorus […]que tous les chars) (lévitation) + […]dans le noir) (char)

[verse 2: mc monak]
le pot d’échappement y’est toute pantanté (ouin)
le gros, le camion y’est diamanté (ouin)
j’suis complètement médicamenté (ouin)
pourquoi ta b-tch hésite à rentré (ouin)

big, j’ai sniffé un hachi parmentier
la station-service, pis j’la vide en entier
gros, j’vais jamais finir de le remplir
avec toutes mes trucks, j’peux construire un empire

j’ai pas appris c’était quoi ralentir
avec ton toyota tu vas de mal en pire
elle a jamais vu un m-ffler aussi gros
big, j’ouvre la porte pis à me suce aussitôt

clignotants plus orange que des doritos (crisse)
j’peux embarquer au moins 100 osti d’grosses (crisse)
à côté de nous, c’est comme des dominos (crisse)
à côté de nous, sont toutes incognito (yes)

suce ma bague en diamants rose (suce ma bague en diamants rose)
toi, t’es un esti d’pauvres (toi, t’es un esti d’pauvres)
boulons en diamants rose (boulons en diamants rose)
à cause ça l’attire les hoes (à cause ça l’attire les hoes)

spinnings en diamants rouge (spinnings en diamants rouge)
j’aime quand ta maman bouge (j’aime quand ta maman bouge)
mes lumières en diamants blanc (mes lumières en diamants blanc)
avec des diamants ‘dans (avec des diamants ‘dans)

j’fais des doughnuts devant le tim horton
tu comprends pas à cause t’es trop conne
j’ai fourré ta b-tch pis ses colocs
tu peux jamais dép-sser mon truck

tous les ans, j’vais changer d’style
jamais besoin d’changer l’huile
toé, t’es mieux de changer d’ville
j’peux me rendre jusque dans les îles

chorus
+
[outro: jean-régis lavoie]
j’va te dire de quoi moi
les animaux sont full hot en’dans l’char
du renard, du loup
bah, pour être ben plus aérodynamique là
j’ai recouvert mon char d’une peau de ptérodactyle
c’est full exclusif

50 000 dollars le millimètre/carré tabarnak esti, ça c’t’un paintjob