azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lynda lemay – charlot lyrics

Loading...

les grands que je connais
ils gardent tout le temps
tout près de leur argent
dans leurs porte-monnaie
une photo d’enfant
là il avait cinq ans
maintenant il en a huit
eh que le temps p-sse vite

les grands que je connais
pleurent à gros sanglots
s’il faut que leur cadet
coupe-vent sur le dos
entre en maternelle
ou se f-sse des bobos
les grands ça se permet
d’avoir le cœur gros

mais moi je me gardais
toujours une pet-te gène
puis si je te montrais
j’voulais pas que ça traîne
c’est pas long que ta photo
elle reprenait le trajet
vers mon porte-monnaie
toi qui étais si beau

moi à être écoutée
j’aurais parlé de toi
a m’en essouffler
partout sur les toits
des fois je me retenais
pis je gardais pour moi
combien je t’aimais
t’sais ça ne se disait pas

pourtant tu étais pet-t
tu tenais dans ma main
quand je t’ai accueilli
dans mon quotidien
je t’ai vu grandir
et semaine après semaine
je t’ai laissé dormir
ta tête contre la mienne

on se levait le matin
je remplissais ton plat
puis je remplissais le mien
puis on déjeunait
tu te jetais dans mes bras
quand il fallait que je m’en aille
tu voulais donc pas
que je parte au travail

puis là au travail
ben je pensais à toi
en p-ssant le rouleau
sur ma jupe en soie
puis le soir je m’arrêtais
à l’animalerie
t’acheter des jouets
t’acheter des gâteries

les grands que je connais
quand il arrive un drame
il y a le monde au complet
qui se rue sur leurs larmes
il y a des bouquets de fleurs
des cartes à la tonne
s’il faut que leur bonheur
s’écarte et s’endorme

toi mon pet-t têtu
toi mon doux complice
ca y est je t’ai perdu
puis je suis seule à être triste
il y a tellement de rapaces
qui conduisent trop vite
pour les pet-ts de ta race
il n’y a pas de délit de fuite

t’as pris tes deux pattes
les deux qui te restaient
puis tu t’es traîné
jusque sous le buisson
la voisine d’en face
t’as vu de son balcon
c’est comme ça que je t’ai retrouvé
mon pauvre chaton

les grands que je connais
laissent pas leurs pet-ts
courir dans les rues
quand s’en vient la nuit
mais il n’y aura personne
pour me dire “c’est pas ta faute”
il faudra que je me pardonne
un jour ou l’autre

les grands que je connais
ils gardent tout le temps
dans leurs porte-monnaie
leurs plus belles photos
qu’ils tendent à bout de bras
vers le premier venu
qui se dira tout bas
“le mien est plus beau”

ben moi ta photo
je la garderai sur moi
malgré ce qu’on pensera
malgré les ragots
quand je la montrerai
ben les yeux dans l’eau
fièrement je dirai
“il s’appelait charlot”