azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

o.p.a.k. (collectif) – j’débarque de chez moi lyrics

Loading...

[couplet 1 : masta pi]
j’débarque de chez moi pour arriver ici, effectuer une prophétie celle du h.h
mais trop me crachent dessus en me disant que c’est
pas possible vu là où je vis, ce que j’ai l’impression qu’ils me connaissent
à me parler de cette manière mais rien n’est vrai
leurs dires sont extrapolations, que dire de ma nation ?
tous ont besoin d’explications pour cerner le personnage
à mon âge, pas besoin de cela, ce n’est que du blabla
toujours le dernier au courant des ragots sur sa sœur
et le reste, pour ma part, n’a aucune importance
je les écoute comme un impotent s’occupe de ses jambes
avec importance si t’entends mes écrits, pense
à faire évoluer les choses donc dose mes lyrics
n’inscris dans mes proses que du vrai car les miens, je les aime
c’était dur à mon arrivée, j’me suis battu pour me faire respecter
aujourd’hui, le mouvement m’a accepté, fils
j’vise toujours plus haut pour ne pas finir trop bas
j’grappille du terrain chaque jour et y arrive peu à peu, gars

[refrain : masta pi]x2
j’ai débarqué dans ta ville, tu m’as jeté avec rage
de mes yeux, à cet instant, un éclair vif explose de l’orage
de mes pensées, j’suis resté persuadé
qu’un jour viendra, si dieu le veut, je percerai

[couplet 2 : masta pi]
c’est à coup de bagarres, clash lyrical que le respect se gagne dans ce mouv’
faut de la hargne, avoir un mental fort comme batman
j’suis bad man, toujours à fond, j’claque mal
les pds qui médisent sur mon écriture ou mon style
un mec qui ne provient pas d’la ville s’pointe
pour s’introduire dans c’milieu où la caille-ra est roi, ça ne plait pas
le problème, c’est que depuis l’origine, le rap est dans mes gênes
il y en a que ça gêne, j’en ai besoin, c’est ce que j’aime
j’écris pour moi, man, j’veux que mon message p-sse
que le positivisme l’emporte sur le négativisme
et en ces lieux, j’prends place, avec le temps, tout se remplace
xxx, ils ch-ssent devant la pluie, l’orage
le sourire quand tes larmes p-ssent
j’suis un mec honnête et compte bien le rester
j’vais pas devenir un voyou pour être simplement adapté au moule
dans c’monde, j’m’en bats les couilles, ceux qui restent figés
dans cette idée m’saoulent, c’est l’formatage qui me fout les boules

[refrain : masta pi]x2

[couplet 3 : masta pi]
ça fait huit ans aujourd’hui et je me bats chaque jour que dieu fait
pour ne pas tomber dans l’oubli, ce qui pour moi serait la pire des défaites
je m’active sans regarder en arrière
car trop d’choses du p-ssé me foutraient les nerfs
ce qui me mettrait des barrières
j’prendrais plus de temps à régler mes comptes qu’à m’occuper de ma carrière
chacun ses choix, chacun sa vie, chacun ses manières
de l’amener là où il veut, tu sais vieux, j’ai 23 balais
j’suis jeune et j’sais déjà où j’veux aller
t’as voulu m’baise et aujourd’hui, j’suis dans tes baffles
c’est fou la vie man, regarde toi dans la glace, fous toi des baffes
t’épatais tes gars avec un texte par mois, tu m’disais :
“viens p’t-te tête, toi j’t’éclate en battle, moi”
j’suis prêt c’est quand tu veux, ah non, l’ami, la rage pour toi
je t’ai déjà éclaté aux battles, mc
t’étais épaté, j’étais épatant
le respect que j’ai gagné, je l’ai perçu dans tes yeux d’enfants

[refrain : masta pi]x3

[outro]
j’ai débarqué dans ta ville, l’orage de ma rage explose en éclairs vifs
aujourd’hui, agile au mic’, j’déménage
ce texte est dédié à tous ceux qui se sont soulevés contre ces cons
et ont réussis ou réussiront à s’faire un nom