azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

rem’c – paper city lyrics

Loading...

[refrain]
tous les jours j’zone dans paper city
tous les, tous les jours j’zone dans paper city, hey
tous les jours j’zone dans paper city
tous les, tous les jours j’zone dans paper city, hey

[couplet 1 : rem’c]
goudron froissé sous les feuilles mortes, le temps s’alourdit
les gens s’accroup#ssent sous l’effet d’mode
j’sais pas combien l’aiguille pèse
mais toutes les nights y’a trop d’questions, j’voudrais bien qu’mon qi baisse
ma vie c’est black mirror : rétine en pixels
j’ai scanné la ville de mes ieuz, résultat : big cernes
j’ai transformé nos esquisses en charbon
mes relations en carton, mes objectifs en fixettes
nos pas s’impriment sur c’foutu décor 2d, tous nos voisins crient
té#ma ces bulles au dessus d’leur te#té, ouais c’est peut#être l’heure d’te taire
ouais c’est p’t’être l’heure que tu fasses un crime, des fois ça turn, des fois ça brille
t’as tué l’temps, t’as eut ses dents mais pas sa prime
j’suis pas un putain d’exemple, j’me bute en m’testant
mais bon j’ai pas d’gun, j’suis pas un putain d’texan
ils t’diront d’lire le règlement comme si c’était l’sommaire
j’ai l’impression qu’ça tourne en rond comme système scolaire, ouais

[refrain]
tous les jours j’zone dans paper city
tous les, tous les jours j’zone dans paper city, hey
tous les jours j’zone dans paper city
tous les, tous les jours j’zone dans paper city, hey

[couplet 2 : noé#ylang]
dans la city j’vois l’vice, on sait plus c’que les gens visent
les cases de l’envie, vides, comme un amphi’, ok
on veut s’enfuir, vite, mais l’essence ça coûte cher
volonté d’mettre le feu comme nos bulletins scolaires, tout foutre en l’air
on veut pas parler pour palper bêtement, embêtés par leur attitude b#st##le
temps bre#som comme berserk, dans la ville blanche je me perds seul
volonté d’avoir des pensées simples
mais l’esprit n’est pas assez souple
j’veux m’évader sur un sample, mais y’a qu’le bruit des voitures dans l’centre
de la gomme sur le goudron, noir sur noir comme nos poumons (en cendres)
j’aperçois des silhouettes
le vent du buzz les fait tourner tel des girouettes
j’pourrais jurer qu’tu serais prêt à tâcher l’décor de paper cité
t’es alone mais tu sens l’adversité
c’est ironique, flow erroné, ils cherchent l’ornement, finissent déshonorés
j’donnerai pas d’horaire, c’est pas l’heure qui donne la montre

[refrain] x2
tous les jours j’zone dans paper city
tous les, tous les jours j’zone dans paper city, hey
tous les jours j’zone dans paper city
tous les, tous les jours j’zone dans paper city, hey