azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

sajfleo – ville fantôme lyrics

Loading...

couplet ( soja )

le soir d’une nuit d’tendresse un enfant née sous d’la cam’
sur un morceau d’tristesse noir, de vague à l’âme
une despe dans la poche j’arrêterais plus d’râper
la monde fait des trucs moches, mais la france va s’élever
viens on traine dehors tu sais le monde est grand
rendez-vous à gare du nord entre deux rails on s’pend
( on s’pend )
j’comprends plus trop, le ciel est blanc, le ciel est gris
à la photo de cl-sse t’étais le seul , qu’a pas souris
tu charbonne toutes les nuit pour t’faire un peu d’argent
tu t’sens petit comme p-sse partout dans un monde de géant ( géant )
tu pars au quart de tour les gens trouvent ça choquant
quand t’es minable, insupportable, que ta vie.. c’est du néant
tu sais faudra si faire le monde est con, irresponsable
à ses expositions petit, merde t’es vulnérable
t’attache pas à tes gars tu verras ils ont un vice
quand vous ferait une conneries ils avouerons à la police
derrière tes propres barreaux, tu t’enferme, tu pleure
mais je sais qu’il y a d’l’amour derrière toute cette noirceur
le lendemain désespérer au coin d’une rue lugubre à des camés t’achète ton sachet de c
il est tard à la maison tu sais qu’il t’attendent
t’ouvre la porte, ses enfoirés t’ont mis à l’amende
aujourd’hui il fait bon ça sent le mercurochrome
le petit à l’hosto, à rejoint la ville fantôme

couplet ( fleo )

appel moi fantomas, un flow hors-pair, ma nouvelle paires
mon masque vert font qu’à l’entrée du cimetière
tout mes rêves se dispersent, oui ça blesse mon faciès
j’rêve d’amour et d’sex
qu’après minuit p-ssé
aussi fonsder qu’peter dans l’monde du capitaine crochet
ma mauvais foi m’a tacler
pas sur d’atteindre l’arrivée
j’fais trembler la foule, tomber la foudre
car oui j’suis le nouveau p’tit prince
toujours dans les étoiles, mon flow est -ssez mince
du coup j’vais prendre la voile
mon monde va mal, tu va flipper comme le dauphin
non ce n’est pas anodin car
en deux temps trois mouvements, j’tente le choc intracrânien
tel un psycho-technicien, dans c’monde de barges
on voudrait prendre le large
à tous ces mc perdus, je voudrait rendre hommage
des gamins se déchirent, se démontent les poumons
ils ne pensent qu’à crever et vont crever comme des cons
j’ai mis du temps à comprendre que c’était une spirale
qui t’entraine de ce monde dans lequel t’y vois quedal
des riches, des pauvres, des inégalités
des vieux, des mômes, des adultes attardés
qui t’ouvrent la porte sur ton futur déjà gâché
évite les fautes, ils te le pardonnerons jamais
ils te cris tes défauts, décrivent ton trajet, j’devien trop parano, donc skurt, je finis mon couplet