azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

sper-k – c’reel #1 lyrics

Loading...

[paroles de “c’reel #1”]

[intro]
j’regrette pas ma vie, des rêves, j’en avais
j’regrette pas ma vie (nan), des rêves, j’en avais (ouais)
solo dans l’navire, j’ai l’cœur fermé (eh)

[couplet 1]
j’regrette pas ma vie (eh), des rêves, j’en avais (ouais)
solo dans l’navire, j’ai l’cœur fermé, frérot, j’suis navré (frérot, j’suis navré)
tu m’vois pas dans l’vip (tu m’vois pas dans l’vip), tu m’vois que dans l’bât’ (bât’, bât’)
et quand j’vois la bac (bac, bac), direct, c’est harbat (‘bat, ‘bat)
direct, c’est harbat, on connaît l’charbon, ta meuf à quatre pattes, ramasse le savon
j’veux l’plus grand appart’, villa pour papa, les plus grands tards+bâ étaient des bavons
j’viens des bas fonds, la vie m’a baffé, mes mangeurs de pâtes, de dates, de mafé
pour des dettes, des crasses que t’as fait (han), ça t’rafale devant ton café
moi, je n’m’embrouille pas pour un cavu (nan), j’squatte les halls, les tchops, les caves
les putes et les shtars à l’affût, ils croient tous qu’on les a pas vu
s’tu manges notre pain, tu manges le pavé (ah ouais)
on t’nique ta mère sur le parvis
crois+le ou non, moi, j’suis pour la paix mais me cherche pas, j’vais t’baiser ta fille
y a que des intox, y a plus trop d’infos (nan), beaucoup d’tox’ et pas trop d’nymphos (ouais)
j’ai connu les ruelles infectes, le million, c’est plus qu’il n’en faut
ils veulent tous des sous, veulent pas tous taffer, les tits+peu ont faim, ils veulent tous bicrave
si t’entends le bruit du tard+pé, tu chahad ou tu pries pour qu’il t’rate
[refrain]
souvent d’ceux qui s’font du mal, jamais d’ceux qui font la fête
j’bois mon fé+ca, j’vois la focus qui déboule à fond la caisse
voler, revendre (on l’a fait)
embrouille, descente (on l’a fait, on l’a fait)
si on l’dit c’est qu’on la fait
souvent d’ceux qui s’font du mal, jamais d’ceux qui font la fête
j’bois mon fé+ca, j’vois la focus qui déboule à fond la caisse
voler, revendre (on l’a fait)
embrouille, descente (on l’a fait, on l’a fait)
si on l’dit c’est qu’on la fait

[couplet 2]
j’dis c’que j’vis donc #c’reel (ouais), chaque morceau, c’est un barça+real
ils rappent tous, ils sont pas sérieux, j’les graille tous comme des barres d’céréale
j’ai les crocs qui rayent l’assiette, j’encule toutes vos relations
pendant qu’toi, tu fais la sieste, ta chouchou fait des f+ll+tions
vrai bonhomme a pas peur d’l’ouvrir, a pas peur d’souffrir, sait quand il faut s’taire
vrai bonhomme aime pas les embrouilles mais part vite en couille, il t’refait l’portrait
ma gueule si t’es pas dedans, touche pas l’truc
quoi ? tu veux du sérieux ? bouge, sale pute
quand j’dis que d’la merde, ils captent
c’est calme mais on dirait qu’ils écoutent par l’ul+c
ils parlent de mala, de condés, de drogue, de kalash’, de condi’
ils sont tous malades ou fonces+dé, c’est mama qui rempli l’caddie
igo, t’as un truc à faire, fais, parle pas
j’ai des sons, j’ai des sous à faire, j’ai pas l’time
j’suis relou comme un contrôle des batmans
y a des faux, j’vais m’écarter, bye+bye (bye+bye)
en tous cas, c’qu’il m’arrive, moi, j’trouve ça mérité (j’trouve ça mérité)
j’peux pas m’lever l’matin pour moins qu’un série 1 (moins qu’un série 1)
la vie c’est dure et blessant comme la vérité (comme la vérité)
j’finis le couplet, j’ai l’flow des américains
[refrain]
souvent d’ceux qui s’font du mal, jamais d’ceux qui font la fête
j’bois mon fé+ca, j’vois la focus qui déboule à fond la caisse
voler, revendre (on l’a fait)
embrouille, descente (on l’a fait, on l’a fait)
si on l’dit c’est qu’on la fait
souvent d’ceux qui s’font du mal, jamais d’ceux qui font la fête
j’bois mon fé+ca, j’vois la focus qui déboule à fond la caisse
voler, revendre (on l’a fait)
embrouille, descente (on l’a fait, on l’a fait)
si on l’dit c’est qu’on la fait