azlyrics.biz
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

tmm (fra) – azur & asmar lyrics

Loading...

[paroles de “azur & asmar” ft. jeune esprit]

[intro]
oui, mais j’ai les yeux bleus
c’est moche
non, j’ai l’air d’un ange
han ? toi un ange ?
(dj wolfo)

[couplet 1 : jeune esprit]
mon ex rappelle (bip), aucun soucis
j’lui dis qu’elle peut partir asap (rocky)
j’regoutte jamais à la même sh+t
qu’une addiction, frérot, le rap (le rap)
euphon à fond dans ma boutique
vide le fond, milieu aquatique
grand oiseau bleu, azur, asmar
tout nous sépare, dans mon cauchemar
nos vies c’est une série netflix, (ah bon ?)
combien t’auras d’saisons ? (combien ?)
on est pas des ex+flics
t’as aucun gun à la maison
rien me ramène à la raison
j’pars vite, foliе me quitte
j’respirе un peu entre mes deux spliffs
un jour, un kiff et j’suis plus tranquille
j’vais noyer ma peine, faire un tour en ville
j’avais rien d’ordinaire (ordinaire)
perdu, seul dans l’désert
j’fais un voeux, une lumière (flash)
passe dans l’ciel, elle m’éclaire (elle m’éclaire)
azur et asmar (azur)
azur et asmar (asmar)
[pont : jeune esprit & gabzy2tmm]
azur, asmar (ah)
waaa

[couplet 2 : gabzy2tmm]
elle voudrait sortir, profiter d’la vie (vie)
mais elle sait que j’aime trop vraiment trop sipper ma lean
elle est comme mon ombre, donc j’suis obligé d’la suivre (suivre)
elle mérite vraiment sa place dans l’odyssé d’gabzy (yeah)
elle est ma copilote dans la porsche (porsche)
oxicod’ dans la gorge (gorge)
coquelicot sur ma robe
sans elle j’suis dionysos sans alcool (col)
tard le soir quand j’marche ville (yeah)
et qu’le temps ralentit
je doute de ses sentiments
mais j’m’en fous tant qu’maman m’kiff (yah, slatt)
dans mon gobelet coule ses larmes
elle disait qu’j’l’écoutais pas
mais j’sais qu’la fée s’est couchée tard
et qu’elle veut qu’ses doutes s’écartent
quand j’suis sobre, j’écoute ses paroles
quand j’suis high, j’écoute serane
ce soir je m’allume, car tu n’es pas là (car tu n’es pas là)
j’crois qu’t’es partie où la lune s’leve a droite (yeah)
de nos disputes, j’en assume les trois+quarts (j’les assume)
au final on s’pardonne tout comme azur et asmar
azur et asmar (azur et asmar)
azur et asmar (azur et asmar)
azur et asmar (azur et asmar)
azur et asmar (azur et asmar)
[outro]
nous allons continuer, comme lorsque nous étions petits
une seule personne pourrait nous arrêter
notre mère
mais, elle est loin
(dj wolfo)